Vallée des Reines : Reines, princes et princesses avaient aussi leur vallée.

Dernière mise à jour : 5 juil. 2021



A proximité de la Vallée des Rois, il existe d'autres vallées qui présentent également un attrait historique. Nous allons ainsi visiter la Vallée des Reines. Les membres de la famille royale étaient enterrés à partir de la 18ème dynastie dans plusieurs vallées du désert, dont ce ouadi large et accueillant. Contrairement aux tombes de la Vallée des Rois, les tombes ici n'étaient pas dissimulées. Ce site devient un lieu de sépulture plus spécifiquement pour les reines et leurs enfants à partir de la 19ème dynastie, donc avec les Ramessides. On connaît 98 tombes. La moitié a été identifiée. La décoration est beaucoup plus restreinte que celle des rois.



Sommaire



Clin d’œil historique




Située à l'extrémité sud de l'immense cimetière de l'ancienne Thèbes et presque oubliée des voyageurs et explorateurs du XIXe siècle, la Vallée des Reines, en arabe Bibân el-Harim, doit son nom à l'archéologue français Jean-François Champollion et à l'anglais Wilkinson. Ces deux hommes ont été les premiers à entreprendre des fouilles, au début du 19è siècle. Les anciens égyptiens l'appelaient Ta set neferou, c'est-à-dire le "lieu des enfants des rois" ; elle compte plus d'une centaine de tombes creusées à partir de la XVIIIe dynastie (vers le XVIe siècle av. J.C.) et destinées tout d'abord aux princesses et princes de sang, puis ensuite, sous Ramsès Ier, aux épouses royales. Ce site avait été choisi car il était considéré comme sacré et, par conséquent, tout à fait adapté à sa fonction de nécropole royale ; cette nature divine dérivait, d'une part, de la proximité de la Cime thébaine, la montagne pyramidale qui surplombe la Vallée des Rois et qui était assimilée à la déesse serpent Méretseger, et d'autre part, de la présence d'une grotte-cascade dont la forme et les phénomènes naturels pouvaient suggérer un concept religieux et funéraire.



A la découverte des tombes




Tombe de Khaemouaset


​​Sépulture de l'un des cinq fils de Ramsès III inhumé dans cette vallée. Réplique en miniature d'une tombe royale, cette sépulture possède un plan linéaire où se suivent le corridor, l'antichambre puis la chambre funéraire, toutes deux flanquées d'annexes. Les décors montrent le prince, ici seul en train de faire des offrandes, là accompagné de son père qui l'introduit auprès des divinités. Le jeune homme porte une robe en lin, un collier et la mèche de côté, caractéristique de son rang.




Tombe de Tjiti


​​Tjiti fut sans doute l'une des épouses d'un Ramsès de la XXe dynastie. Sa tombe offre des décors sculptés aux couleurs très abîmées. Dans le couloir, Tjiti, portant la tresse de l'enfance, adore plusieurs divinités dont Ptah, Thot et Atoum, les fils d'Horus, puis Isis (à gauche) et Naphtys (à droite). Dans les chambres qui suivent, la reine vêtue d'un voile transparent et coiffée d'un diadème fait des offrandes aux dieux, dont Hathor, la déesse à tête de vache, dans la petite salle de droite.



Tombe d'Amon Herkhepechef


​​La sépulture de cet autre fils de Ramsès III, mort vers l'âge de quinze ans, est remarquable par l'intensité des couleurs de ses décors. On voit le jeune prince présenté par son père aux diverses divinités dont Ptah (à gauche), Hapi (à droite), Isis et Hathor (au fond), avant de descendre dans le monde de l'au-delà, illustré dans la chambre suivante où apparaît le Livre des portes du royaume d'Osiris. L'annexe de la chambre funéraire (au fond) abrite le sarcophage de granite et les restes d'un fœtus de cinq mois retrouvé dans une autre vallée.


Anecdote Voyage :

Comme dans la vallée des rois, notre visite au sein de la tombe se fait accompagnée d'un gardien. Celui-ci nous apporte quelques informations qu'il juge utiles. Le gardien ne parlant pas anglais, il n'est pas forcément évident de comprendre ce qu'il souhaite nous faire partager, même si cela a un minimum d'intérêt. Là encore, il souhaite nous faire passer dans un endroit où normalement les touristes n'ont pas accès. Pour cela, il ouvre une balustrade et nous invite à le suivre dans une toute petite chambre où le sol en bois est défoncé. Déjà, nous ne sommes pas forcément rassurées, au risque de tomber plusieurs mètres en dessous. Par un trou béant dans le sol, notre gardien essaie de nous montrer, à l'aide de la lampe torche de mon téléphone, une forme allongée située dans la pièce du dessous. Après quelques explications non concluantes, nous comprenons qu'il s'agirait d'une momie. Autant vous dire que nous ne sommes que moyennement convaincues. Notre aimable gardien nous intime de ne rien dire, de garder cela secret mais de lui octroyer un petit billet pour cette jolie découverte. Après échanges avec notre guide, il s'avère qu'il n'y a plus aucune momie dans les tombes. Elles ont toutes été transportées dans des musées. Bon vous l'aurez compris, on s'est fait arnaquer sur ce coup. Bien trop naïves que nous sommes. Et ce gardien qui commence à nous suivre pour une autre tombe. Allez, c'est bon, une fois mais pas deux!




Infos Pratiques





  • Quand y aller ?

Dans la région de Louxor et dans tout le sud de l’Égypte, le climat y est aride. Il y fait donc très chaud l'été et doux l'hiver. La meilleure période pour visiter cette région est de novembre à avril. Mais vous aurez quand même entre 20 et 35°C. Pour visiter la vallée des reines, il est préférable d'y aller en matinée, quand le soleil n'est pas à son zénith.

  • Combien de temps faut-il prévoir pour visiter la Vallée des Reines ?

Il faut savoir que votre billet d'entrée ne vous donnera accès qu'à 3 tombes. En même temps, il y en a très peu à visiter. Vous pouvez bien également visiter la tombe de Néfertari mais elle sera en option. Je vous indique cela dans le paragraphe ci-dessous. Sachez que vous passerez environ 10 à 15 minutes dans chacune des tombes. On a vite fait le tour même si on prend notre temps pour tout observer. Bien sur, cela peut-être un peu plus long si le nombre de personnes dans la tombe est important. Là, je ne mesure pas. Votre guide vous donnera également des informations sur chacune des tombes avant de rentrer. Vous pouvez donc compter une heure pour faire la visite du site.

  • Comment se rendre à la Vallée des Reines ?

A partir de Louxor, il faut compter 30 minutes de route pour rejoindre la Vallée des Reines. Nous vous conseillons de faire appel à un taxi ou un chauffeur pour tous vos déplacements. La circulation peut se révéler périlleuse pour nous européens. Le prix d’entrée à la Vallée des Reines est fixé à 100LE par personne (soit 5€). Ce billet permet la visite de 3 tombes. Certaines tombes ne sont visibles qu'après l'achat d'un billet supplémentaire. C'est le cas de

  • la tombe de Néfertari. C'est la pièce maîtresse de toute la nécropole thébaine pour la beauté, l'éclat, la finesse et la profusion de son décor. Mais pour la voir, il faut débourser 1400LE par personne (soit 70€ pour 15 minutes de visite sans droit de prendre des photos à l'intérieur)

Si vous souhaitez prendre des photos avec vos APN, il faudra s'acquitter d'un ticket à l'entrée au prix de 300LE par personne (soit 15€).



  • Comment circuler dans la Vallée des Reines ?

Au sein même de la vallée, tout se fait à pied. Mais le site n'est pas immense. Toutes les tombes sont concentrées au même endroit. En cas, d'affluence, nous vous conseillons de commencer par la tombe la plus éloignée. Ainsi, vous prendrez les autres groupes à revers et pourrez profiter des premières tombes sans trop de monde. A l'intérieur des tombes, des vitres de plexiglas ont été installées pour protéger les façades. Néanmoins, des zones restent encore à vif. Donc s'il vous plait, on ne touche pas avec ses mains (juste avec les yeux) et surtout, on fait attention à son sac à dos qui pourrait occasionner des griffures sur les murs. Ces lieux ont plus de 4000 ans, protégeons les pour mieux en profiter.

  • Où dormir ?

Le plus facile pour trouver un logement est de se rendre à Louxor. Ici, de nombreux hôtels sont disponibles. De notre côté, nous avons fait escale à l'hôtel Iberotel Louxor. Il est situé en plein cœur de Louxor, sur les rives du Nil et à seulement 10 minutes à pied du temple de Louxor.



  • Comment organiser son séjour ?

Nous avions déjà eu une expérience concluante avec la plateforme Evaneos qui met en relation avec des agences locales. C'est ainsi que nous avons travaillé avec Cheops Travel qui a été à l'écoute de nos attentes tout en prenant en compte nos différentes contraintes. Nous ne pouvons que recommander cette agence qui nous a satisfait sur toute la ligne avec une prestation de haute qualité. Grâce à leur écoute et leur organisation, nous avons vécu un séjour de rêve. Aussi, c'est sans aucune réserve que je vous recommande Cheops Travel pour un voyage personnalisé.




Notre Avis




Après avoir visité la Vallée des Rois, la Vallée des Reines peut paraître un peu décevante surtout si l'on choisit de ne pas visiter la tombe de Néfertari, qui est somme toute assez chère. En effet, les tombes sont assez dégradées. En même temps, gardons en tête que ces tombes ont plus de 3000 ans. Parmi les 3 tombes visitées, une ressort du lot. Il s'agit de la tombe d'Amon Herkhepechef qui a conservé ses magnifiques fresques aux couleurs vives. Si un choix doit être fait, en raison d'un temps limité sur Louxor, je pense que la vallée des Reines n'est pas à prioriser. On peut même en faire l'impasse. J'espère que cet article vous aura aidé à organiser votre visite dans la vallée des reines. Si vous avez des conseils ou expériences à partager, n'hésitez pas à nous en faire part.




Vos Retours




J'espère que cet article vous a plu. Si c'est le cas, n'hésitez pas à l'épingler sur Pinterest et à me laisser un commentaire. Je me ferai un plaisir de vous répondre.

82 vues0 commentaire