Égypte : 2 semaines de découvertes au pays des pharaons

Dernière mise à jour : 5 oct.



A mon entrée au collège, en classe de 6ème, je me souviens avoir suivi avec passion un enseignement sur l’Égypte ancienne. Découvrir cette civilisation datant de plus de 5000 ans et ayant réalisé toutes ses prouesses architecturales (avec une connaissance scientifique déjà si développée) mais également ayant développé une religion polythéiste où les contes et légendes s'entremêlent, tout cela m'avait fasciné. Des années durant, ma passion pour l’Égypte était toujours présente, alimentée par de nombreuses lectures, plus ou moins romancées du célèbre auteur Christian Jacq.


Dès lors, j'ai toujours eu envie de découvrir de mes propres yeux cette civilisation si passionnante. C'est en cette année 2020 que ma sœur et moi planifions un magnifique voyage qui nous permettra d'assouvir enfin cette curiosité toujours encrée en nous. Malgré les difficultés rencontrées à cause de la Covid 19 (et un report de voyage initialement planifié en avril), nous avons réussi à partir en octobre pour une durée de 2 semaines, à la découverte de l’Égypte, terre des Pharaons.


Etes-vous prêts à découvrir les temples et tombes des plus grands rois et reines d’Égypte, à naviguer sur le Nil au rythme lent du dahabeya, à observer la vie paisible qui se déroule sur ses rives, à contempler les grandes pyramides de Gizeh ... ? Encore de bien belles découvertes à suivre sur cet article qui vous donnera inévitablement envie de partir au pays du dieu Ra.


Je vous emmène vivre un voyage de 2 semaines en Égypte (voyage réalisé en octobre 2020) à la découverte de ses merveilles. Je vous explique tout sur l'organisation de ce séjour, mais également mes coups de cœur, les bons plans et le budget à prévoir.



Sommaire


 

Notre Itinéraire de 2 semaines en Égypte


Comme il est toujours plus facile de se repérer à l'aide d'une carte, voici un aperçu de l'itinéraire que nous avons suivi pour ce voyage de 2 semaines en Égypte.

Pour réaliser ce voyage, nous avons dû jongler avec plusieurs contraintes. La première est celle de la Covid 19. En ce début d'automne 2020, une seconde vague de contaminations était en train d'émerger. Après un premier report suite au confinement du printemps, il nous fallait faire vite pour tout replanifier avant un éventuel reconfinement.

La seconde contrainte était l'évolution du virus en dehors du pays, et donc à fortiori en Égypte, notre destination. Une baisse significative des cas était observée. Mais méfiance sur la communication du pays. Troisième contrainte et pas des moindres, la reprise des croisières à partir du premier octobre. En effet, l'un des intérêts majeurs de notre voyage résidait dans la remontée du Nil à bord d'un dahabeya. Vous en découvrirez les charmes un peu plus loin. Impossible pour nous de reprogrammer ce voyage sans avoir la certitude de réaliser cette croisière. Ce n'est que le 1er octobre que nous avons eu confirmation que cela était à nouveau possible. Et enfin, dernière contrainte, se caler sur les vacances scolaires afin que ma sœur puisse s'organiser au mieux pour la garde des enfants auprès des 4 grands-parents (papa étant en télétravail). Le créneau était donc court : du 16/10 au 01/11/2020.

Il faut également savoir que tous les dahabeya partent le dimanche. Avec une arrivée en Égypte le vendredi soir, nous avons décidé de planifier la visite du Caire plus tardivement dans le voyage. Mais je reviendrai plus longuement en fin d'article sur des conseils si c'était à refaire.


Jour 1


Avec un vol en fin d'après-midi, nous arrivons au Caire à 20h20. La visite du Caire se fera un peu plus tard durant le voyage. En effet, demain, nous prenons un vol de nuit pour Louxor. Décollage prévu à 4h00 du matin. On se dépêche de regagner notre hôtel qui se situe à proximité de l'aéroport, ce qui nous fait gagner du temps sur le trajet. Surtout quand on connait la circulation cairote.


Nuit au Novotel Cairo Airport (4 Etoiles)



Jour 2


Avec un vol si matinal, nous arrivons à l'aéroport de Louxor aux aurores. Ce qui est bien, c'est que nous allons pouvoir démarrer les visites très tôt le matin. Avec des températures avoisinant les 35-40 degrés à l'ombre, il est recommandé de faire les sites le matin. Au programme du jour, découverte de

  • la Vallée des Rois qui recense soixante-deux sépultures. La dernière découverte étant celle de Toutankhamon. Le ticket d'entrée donne l'accès à 3 tombes. Nous visiterons ainsi les tombes de Ramsès III, Ramsès IV et Ramsès IX, Tarif : 240 LE soit 12€/pers

En lire plus


  • la Vallée des Reines qui en recense soixante quinze. Le ticket d'entrée donne l'accès à 3 tombes, Tarif : 100 LE soit 5€/pers

En lire plus


  • le Temple funéraire de la Reine Hatshepsout, Tarif : 140 LE soit 7€/pers

En lire plus


  • Deir El Medina (village des artisans) avec le temple qui fut une offrande de Maât à Hathor, Tarif : 100 LE soit 5€/pers

En lire plus


  • la Vallée des Nobles, Tarif : 60 LE soit 3€/pers

En lire plus


  • le Temple de Louxor. Tarif : 160 LE soit 8€/pers

En lire plus


​Nuit au Iberotel Luxor.


Jour 3


Encore un réveil très matinal aujourd'hui. Mais c'est pour la bonne cause. L'agence Cheops Travel nous a très gentiment offert notre cadeau d'anniversaire. Et celui-ci est vraiment à la hauteur ! Il s'agit d'un survol de la Vallée du Nil en montgolfière. Alors, ça vaut bien le coup de se lever encore très tôt ce matin, non ? Puis le programme du jour va se dérouler de la façon suivante :

  • Visite du temple de Karnak réputé pour l'immensité de sa salle hypostyle (134 colonnes alignées sur 16 rangées, alternant des chapiteaux papyriformes ouverts et fermés, de plus de 7 mètres de diamètre), Tarif : 200 LE soit 10€/pers

En lire plus


  • Direction Esna, le port d'attache de notre dahabeya : élégant bateau à double voile latine, réplique moderne des barques sacrées des Pharaons.

  • Après-midi de détente et de contemplation pendant la navigation vers le Sud.

Nuit à bord du dahabeya de luxe de la compagnie Lazuli.


Jour 4


C'est à bord de notre magnifique voilier que nous allons passer nos 5 prochains jours. 5 jours de navigation à remonter le Nil jusqu'à Assouan. Mais aujourd'hui, c'est un beau programme qui nous attend :

  • Navigation vers El Kaab, cité vieille de 5000 ans et portant des traces d'habitations encore plus anciennes. El Kaab s'entoure d'énormes murailles en brique crue de la période 747 - 332 avant Jésus Christ. Tarif : 60 LE soit 3€/pers

Après un petit déjeuner copieux comme nous en aurons tous les matins durant cette croisière,

  • Visite du site de rendez-vous d'Horus et de sa femme Hathor, venant de Dendérah, lors de la fête de "la Belle Union". Les bas-reliefs et les peintures polychromes ornent les murs des tombes des gouverneurs de Nekheb, surplombant l'ancienne cité.

  • Petite balade dans les environs avant de remonter à bord et de déjeuner.

Sur le fleuve, c'est la vie des pêcheurs que nous découvrons. Arrivées à Edfou, nous montons à bord d'une calèche et traversons la ville direction le temple.

  • Visite du temple d'Edfou - temple dédié au dieu faucon Horus. C'est l'un des mieux conservés d'Egypte. Il est aussi celui qui traduit le mieux le recueillement et la sérénité des lieux sacrés. C'est un véritable livre ouvert sur les mythes et légendes de l'Egypte des Pharaons. Tarif : 140 LE soit 7€/pers

​​Nous retournons en bateau en calèche et reprenons la navigation jusqu'à l'île de Fawaza. Et là, une surprise nous attend. Le personnel nous prépare un dîner barbecue sur la plage. Un joli moment pour finir en beauté cette soirée. Nuit à bord du dahabeya


Jour 5


Après un bon petit-déjeuner pour nous mettre en condition pour la journée,

  • nous faisons escale dans le petit village de Ramadi. Déserté par le tourisme, ces lieux permettent un contact direct avec la population, dépourvu de toutes considérations mercantiles. Avec ses maisons parées de fresques relatant le voyage à la Mecque du propriétaire et sa boulangerie artisanale, Ramadi se découvre au milieu de plantations de bananiers, de canne à sucre et de karkadé.

​Retour sur le bateau pour un déjeuner constitué de mets égyptiens. Nous nous régalons avec tous les plats préparés par notre chef cuisinier. Nous reprenons la navigation et en profitons pour nous détendre sur le pont du bateau, tout en contemplant les magnifiques paysages qu'offre le Nil. Qu'il est bon de prendre son temps et de savourer ces moments hors du temps ! En fin de journée,

  • nous atteignons le site de Djebel Silsila. A cet endroit, le Nil rétrécit pour se faufiler entre d'abruptes falaises de grès. Tout au long du Nouvel Empire et des périodes gréco-romaines, des milliers d'hommes œuvrèrent dans les carrières de Silsila afin d'extraire le grès servant à édifier les temples. Notre promenade le long des falaises rocheuses en grès nous permet de découvrir les carrières creusées de plusieurs petites chapelles, sanctuaire d'Horemheb, lieux de célébration du Nil. Nous atteignons aussi les grandes stèles d'inondation.

Nuit à bord du dahabeya


Jour 6


Nous reprenons la navigation vers Kom Ombo.

  • Visite du temple de Kom Ombo, bordant le Nil, dédié à Sobeck et à Haroéris (Horus le vieux). Nous y voyons des crocodiles momifiés retrouvés dans le cimetière mitoyen, le calendrier égyptien, les instruments de chirurgie rangés sur un plateau devant Imhotep (médecin et architecte du Complexe Funéraire de Djoser), adoré par l'empereur romain Trajan agenouillé. Tarif : 140 LE soit 7€/pers

Retour sur le bateau pour profiter d'un très bon déjeuner égyptien pendant la navigation vers Herdiab.

  • Balade dans le village et au travers des cultures. La fin de la promenade aboutit sur une belle plage où tout le village semble s'être donné rendez-vous.

Nuit à bord du dahabeya


Jour 7


Nous reprenons la navigation vers Assouan.

  • Découverte de l'obélisque inachevé Tarif : 80 LE soit 4€/pers puis du haut barrage d'Assouan Tarif : 100 LE soit 5€/pers

  • Visite du temple de Philae. Ce temple fut déplacé par l'UNESCO entre 1972 et 1980 pour le sauver des eaux du Nil. Situé sur une île accessible en petit bateau, ce temple gréco-romain a été durant longtemps le lieu de culte de la déesse universelle Isis. Au début du XIXème siècle, et à l'instar des premiers aventuriers, Pierre Lotti qui l'a surnommé "la perle de l'Egypte" s'y est rendu en dahabeya. Tarif : 180 LE soit 9€/pers

Retour sur le bateau pour profiter d'un très bon déjeuner égyptien.

  • Impossible de passer à Assouan sans découvrir le magnifique hôtel Old CataractAgatha Christie a rédigé son célèbre roman "Mort sur le Nil". Prendre le thé dans ce décor mythique est merveilleux.

  • Retour à Philae pour contempler le son et lumière. Tarif : 300 LE soit 15€/pers

Dîner d'adieu et dernière nuit à bord du dahabeya


Jour 8


Après un adieu à notre cher dahabeya

  • nous embarquons à bord d'un bateau à la découverte d'un village Nubien

  • puis nous naviguons au milieu de la première cataracte du Nil.

​Nous reprenons la route en direction d'Abou Simbel. 300 km de route dans le désert sont à parcourir. Le trajet est, il faut bien l'avouer, monotone !

  • Assister au son et lumière sur le temple d'Abou Simbel. Tarif : 600 LE soit 30€/pers

Nuit à Abou Simbel à l'hôtel Sethi.


Jour 9


Après un aperçu des temples lors du son et lumière de la veille, il convient aujourd'hui d'y retourner pour les visiter comme il se doit.

  • Grand temple construit par Ramsès II.

  • Ensuite, Petit temple de la Reine Néfertari construit par son époux Ramsès II, et dédié à la déesse Hathour, déesse de l'amour, la musique et la beauté. Tarif : 255 LE soit 12,5€/pers

​Retour à Assouan en voiture puis envol vers Le Caire. Nuit au Caire à l'hôtel Steigenberger Pyramids Cairo (5 étoiles) avec vue sur les pyramides. Je recommande vivement cet hôtel. Même s'il n'a pas la meilleure vue sur les pyramides, il offre un joli panorama mais surtout un buffet extraordinaire. Nous nous sommes régalées et surtout avons pu déguster de fabuleuses dattes noires. Un régal!


Jour 10


Aujourd'hui, c'est encore une belle journée de découvertes qui nous attend. En effet, nous partons sur les traces des premiers grands pharaons d’Égypte. Visite du plateau de Guizèh. Tarif : 500 LE soit 25€/pers

  • Site des pyramides : Khéops, la plus grande des trois, Khephren, et Mykérinos bien plus petite que ses deux sœurs, gardant à sa base, son revêtement d'origine.

  • A ses côtés, veille l'impressionnant Sphinx à tête d'homme (57m de long) dont le rôle était de défendre l'entrée du tombeau contre les pillards

  • Visite de la Grande Pyramide

  • Promenade à dos de dromadaire Tarif : 100 LE soit 5€/pers pour 15 minutes

Puis nous nous rendons à la capitale de l'Ancien Empire Égyptien, Memphis au Sud du Caire. La ville fut fondée par le roi Ménès vers 3000 avant Jésus-Christ et placée sous la protection du dieu Ptah, le patron des Artisans. Tarif : 80 LE soit 4€/pers Découverte de la pyramide à étages de Sakkara qui fut construite vers -2700 pour le pharaon Djoser par l'architecte Imhotep Visite du musée d'Imhotep. Tarif : 150 LE soit 7,5€/pers

Nuit au Caire à l'hôtel Steigenberger Pyramids Cairo (5 étoiles)


Jour 11


Après de nombreuses visites qui nous ont plongées au temps des pharaons sur des sites isolés, nous partons à la découverte de cette capitale trépidante où la circulation y est dense, où les habitants déambulent dans les rues quelque soit l'heure de la journée. Retour à la vie dans cette mégalopole 5 fois plus grande que Paris.Visite du célèbre Musée National fondé en 1857 par l'égyptologue français Auguste Mariette Pacha et transféré en 1902 dans le bâtiment actuel. Tarif : 300 LE soit 15€/pers Nous y intégrons également la visite de la salle des trésors de Toutankhamon.Puis nous nous rendons à l'un des plus beaux endroits de la capitale où nous pouvons découvrir le Caire islamique. Tarif : 60 LE soit 3€/pers

  • Mosquée Sultan Hassan

  • Mosquée El Rifai

Puis balade dans la rue El Moez dans le quartier Khan el Khalili (les souks). L’Egypte accorde une grande importance au développement de la rue d’El Moez vue son importance archéologique et historique, ainsi que ses monuments âgés de 1040 ans. Cette rue comprend plus de 34 différents monuments, des bâtiments historiques représentés dans l’architecture islamique, tels que les mosquées, la Zaoouia, les Katatib (écoles coraniques) et les Khankaouat (lieux consacrés au culte soufique), les bâtiments des services, tels que les Sabils (fontaines publiques) et des Hammam, et les bâtiments commerciaux, tels que les marchés et les agences.

Nuit au Caire à l'hôtel Steigenberger Pyramids Cairo (5 étoiles)


Jour 12


Aujourd'hui, visite du Vieux Caire et pour cela nous partons à la découverte de :

  • Musée Copte Tarif : 100 LE soit 5€/pers

  • Eglise suspendue du 4ème siècle aussi nommée Eglise de la Sainte Vierge

  • Eglise Abu Serga où trouva refuge la Sainte Famille durant son exode

  • Monastère Saint Simon en passant par le quartier des chiffonniers

Nuit au Caire à l'hôtel Steigenberger Pyramids Cairo (5 étoiles)


Jours 13 à 17


Nous terminons ce merveilleux voyage par quelques jours de farniente en bord de mer rouge. Rien de tel avant de retrouver la vie active parisienne et la morosité de la situation sanitaire actuelle. Pour cela, nous prenons un vol matinal en direction d'Hurghada, puis un véhicule jusqu'à El Gouna. Cette station balnéaire se situe dans une lagune, à l'abris des vagues et du vent. Ce n'est, néanmoins, pas le lieu idéal pour qui souhaite réaliser des excursions en mer et plonger. Ce n'est pas grave, ce sera pour une autre fois. Place au repos. Prestation en All Inclusive à El Gouna au complexe The Three Corners Rihana Resort.


 

Notre Budget pour un séjour au pays des Pharaons



En complément des différentes informations budgétaires indiquées dans l'itinéraire de voyage, voici une répartition des différentes dépenses réalisées :

Durée du séjour : 17 jours

  • Billets d'avion : 24% soit 1161€/pers.

Cela peut sembler cher - et ça l'est, je vous rassure - c'est principalement le billet retour. En effet, nous voulions finir le séjour par quelques jours de farniente en bord de Mer Rouge. Or, il faut savoir qu'il n'y a pas de vol direct à partir d'Hurghada. Une escale sera nécessaire. Vous avez l'option de revenir au Caire ou comme nous de passer par Zurich. Dans tous les cas, qui dit escale, dit billets plus chers. C'est vraiment la mauvaise surprise de cet itinéraire.

  • Circuit : 68% soit 3245€/pers.

On nous a souvent vendu l’Égypte comme une destination bon marché. Il n'en est rien. Bien sur, vous trouverez des offres alléchantes vous proposant des croisières sur le Nil à moins de 1000€. Sachez que vous serez sur un gros bateau style immeuble flottant où vous serez plusieurs centaines de touristes de toutes nationalités à débarquer en même temps sur les sites, que de nombreuses visites seront en option ainsi que des prestations à bord en complément et enfin que ce séjour ne durera que 4 à 5 jours. Notre souhait était de réaliser un voyage plaisir seulement à deux avec un guide et un chauffeur pour nous accompagner dans les visites. Nous avons également fait le choix d'une croisière en dahabeya - bateau à voiles traditionnel qui ne peut contenir que 12 passagers maximum, et qui navigue à un rythme lent pour bien apprécier la vie qui se déroule le long du Nil. Lors de ce circuit, nous avons également pris de nombreux vols internes : Le Caire-Louxor, Assouan-Le Caire et enfin Le Caire-Hurghada. En optimisant un peu mieux l'itinéraire, on peut facilement faire des économies. Mais nous y reviendrons dans le paragraphe "Notre avis".

  • Bakchichs & Pourboires : 3% soit 143€/pers.

Il faut savoir que les pourboires et les bakchichs sont une institution en Égypte. Ne pensez même pas passer à travers. Vous auriez droit à de forts reproches voire de désagréables mésaventures. Il est donc important de l'intégrer dès le départ dans votre budget voyage. Cela vous sera moins douloureux sur place. Il n'est pas toujours évident de définir ce budget. Voici quelques indications sur ce que nous avons pensé être plutôt juste :


  • Extras : 5% soit 257€/pers.

Dans ce poste de dépense, on recense l'assurance voyage prise auprès de Chapka Assurances, pour un montant de 136€ pour les 17 jours. Sachez que le montant de l'assurance est calculé par tranche de 7 jours. ​Nous avons aussi fait l'acquisition d'une carte SIM au prix de 15€. On a également rajouté quelques visites dans notre programme, comme les deux sons et lumières, le village nubien ainsi que le thé au Old Cataract à Assouan. Pour que vous ayez un meilleur aperçu du tarif des visites, voici un tableau récapitulatif si vous les prenez en tant qu'individuel :

Ce qui fait un budget global de 4800€/pers pour 17 jours.


 

Notre Avis sur ce voyage



  • Groupe

Ce voyage, nous le voulions exceptionnel et pour cause. Il était là pour fêter notre anniversaire commun et nous retrouver uniquement entre sœurs et profiter un peu plus de cette complicité qui nous caractérise. C'est donc un voyage à deux que nous voulions. Mais la destination étant peu sure pour deux femmes, nous avons fait le choix de prendre un guide et un chauffeur qui nous accompagneront tout au long du voyage.

Comme vous l'avez compris, nous voulions être à l'écart du tourisme de masse (la Covid nous a également grandement aidées, puisque le tourisme était à l'arrêt depuis 8 mois) et profiter pleinement des charmes du pays. Pour se faire, nous avons fait le choix d'une croisière en dahabeya qui ne peut contenir que 12 passagers. C'est ainsi que nous avons fait la connaissance d'un adorable groupe de 6 amis marseillais. Ces 5 jours de croisière en leur compagnie a été très agréable. Découvertes, partage, convivialité et apéros étaient au rendez-vous.

  • Programme

Pour ce voyage, nous sommes passées par une agence locale trouvée sur la plateforme Evaneos. Il s'agit de l'agence égyptienne Cheops Travel. De nombreux échanges avec Irinie (parce que je suis une perfectionniste et également en raison d'un report du séjour dû à la Covid, il me fallait des garanties que tout serait maintenu) qui a fait preuve d'une patience extrême (elle peut en témoigner) ont permis de caler le voyage que nous désirions en fonction de nos différentes contraintes.

Au programme, nous avons pu apprécier les charmes de nombreux sites historiques si chers au cœur de ma sœur, profiter d'une croisière d'exception à bord d'un dahabeya de luxe, mais aussi gouter à la vie trépidante du Caire et revenir 5000 ans en arrière du temps des premières mastabas et enfin de se prélasser sur la plage en bord de mer rouge, avant de retrouver le rythme infernal de nos vies parisiennes.

Tout s'est déroulé à merveille mais si je devais refaire ce programme, je commencerai par le Caire puis Louxor et la croisière jusqu'à Assouan, avec une excursion à Abou Simbel pour enfin finir par un spot de plongée en Mer Rouge.

Après réflexion, j'aurai également intégré une journée de plus pour visiter le magnifique temple d'Abydos mais qui est à l'écart des circuits touristiques. Enfin, pour des questions de sécurité, le désert blanc n'est momentanément pas accessible aux touristes. Là aussi, c'est un grand regret. On espère que la tranquillité reviendra dans ces magnifiques contrées.

  • Sites historiques

Concernant les sites visités, je n'ai eu aucune déception. Tout est tellement grandiose. Je vous donne malgré tout mes coups de cœur : le tombeau de Ramsès III est de toute beauté. On s'émerveille à chaque salle ; le temple d'Abou Simbel de Ramsès II entièrement préservé ; la grande pyramide (incroyable de pouvoir rentrer dedans comme les premiers bâtisseurs), même si les autres sites sont également magnifiques.

  • Villes

Pour ce qui est des villes, nous avons découvert la mégalopole du Caire, 4 fois plus grande que la ville de Paris. L'architecture des habitations surprend au premier regard. On a l'impression que les maisons ne sont pas terminées avec des derniers étages toujours en construction. D'après les explications de notre guide, cela correspond à leur mode de vie. A savoir les parents habitent le rez-de-chaussée, puis font construire un étage pour leur premier fils, puis un second pour le cadet, et ainsi de suite. La maison n'est donc jamais terminée tant que la famille s'agrandit.

En plus de ce sentiment de chantier perpétuel, le Caire est une ville relativement pauvre et sale. Le traitement des déchets n'est pas une priorité. Des tas de détritus trainent dans les rues, mais également flottent à la surface du Nil ou des divers cours d'eau.

Au niveau circulation, c'est un vrai capharnaüm. Comment vous dire que le code de la route n'est nullement respecté, que sur une route à deux voies, ils sont à 4 en parallèle, circulant à gauche quand il n'y a personne et doublant à droite, ou slalomant ... Un conseil : prenez un chauffeur et ne vous aventurez pas dans la conduite en ville.

Autrement, le centre ville avec les quartiers musulmans et coptes sont magnifiques et chargés d'histoire. Un régal pour qui s'intéresse à la culture de la ville et du pays.

  • Routes

Les routes sont relativement en bon état, même si en campagne, on circule souvent sur des pistes. Mais je n'ai pas constaté d'accident ou de pannes particulières. Néanmoins, les routes sont à tout le monde. Ainsi vous pourrez croiser des charrettes avec des ânes ou des troupeaux de brebis qui traversent la route, des piétons circulant au milieu ou encore traversant en pleine heure de pointe sans aucune hésitation. En fait,bien que le code de la route est identique au notre, il n'est nullement respecté. C'est à celui qui osera le plus qui passera.

De nombreux check-points sont installés sur la route. Des contrôles des coffres de voiture sont réalisés et les chauffeurs doivent indiquer au poste de police la raison du déplacement ainsi que la nationalité des passagers.

Vous l'aurez compris, je déconseille vivement de s'aventurer seul dans la conduite d'un véhicule en Égypte.



 

Infos Pratiques pour organiser son voyage en Egypte




  • Climat

Le climat en Égypte est de type aride. Il y a donc des étés très chauds et des hivers doux. Préférez les mois d'octobre à mars moins chauds et plus agréables pour les visites. Évitez les mois caniculaires de juin, juillet, août et septembre, sauf si vous envisagez un séjour balnéaire. Pour plus d'informations sur la météo en Égypte, vous pouvez consulter le site La chaine Météo.

  • Passeport/Visa

Les ressortissants français voyageant individuellement ou en groupe peuvent entrer en Égypte munis d’un passeport ou d’une carte nationale d’identité (avec une date de validité minimum de six mois après la date de retour en France, dans les deux cas). Pour les porteurs de carte d’identité, le visa est apposé, à l’arrivée, sur un formulaire spécifique fourni par les autorités locales, et les voyageurs doivent impérativement se munir avant leur départ de deux photos d’identité (non-attachées) qui seront fixées sur ce formulaire. Le visa est disponible directement à l'aéroport auprès de guichets se trouvant avant le passage de la douane. On peut se le procurer au tarif de 38€. Je vous recommande de le prendre sur place et non en avance sur Internet. Vous risqueriez de payer plus cher. Votre agence peut également faire cette démarche pour vous, si cela vous stresse. Un guide vous attendra avant le passage de douane et vous le remettra en main propre.

  • Directives Covid

En cette période un peu particulière (c'est peu de le dire), tous les pays veulent se protéger d'un regain de contaminations qui pourraient être désastreux pour le pays. Aussi, des directives sont mises en place pour se protéger. Pour toute entrée dans le pays, chaque touriste doit se munir d'une attestation de test PCR de moins de 72h indiquant que l'on est négatif. Au moment où vous faites ce test en laboratoire, assurez-vous que vous aurez les résultats dans les temps. Cette attestation vous sera demandée en France, au guichet d'enregistrement mais aussi à votre descente d'avion en Égypte.


Anecdote Voyage :

Au moment de débarquer de l'avion, tout le monde commence à se lever et à vouloir récupérer ses bagages contenus dans les caissons au dessus de nos têtes. Procédures somme toutes habituelles, mais pourquoi toujours autant de précipitation alors qu'on ne peut pas avancer. Bref, c'est un autre sujet. Donc les allées sont déjà toutes bouchées mais il semblerait que rien n'avance à l'avant de l'avion. Les passagers commencent à perdre patience et à s'échauffer d'autant que certains ont un autre avion à prendre juste derrière. Le ton monte et bizarrement ce sont principalement les femmes qui donnent de la voix. Il s'avère que des contrôleurs sont montés dans l'avion pour vérifier les attestation anti-Covid. En somme, on ne descend pas de l'avion tant que l'on ne montre pas patte blanche. Ce n'est qu'au bout de 30 minutes que les contrôleurs entendent raison et nous laissent avancer et vérifier le papier sur la passerelle de débarquement. Ouf, ça se dégage enfin!


Lors de notre arrivée à l'hôtel du Caire, il nous sera demandé notre attestation anti-Covid. Bien nous a pris d'en faire un double, parce que l'original a été conservé à l'aéroport. Donc conseil : faites en des photocopies ! Dès que l'on rentre dans un endroit clos, et plus particulièrement dans un avion, il est obligatoire de porter un masque jetable et d'en changer toutes les 4 heures. En Égypte, la règle est la même, port du masque obligatoire. A notre arrivée en Égypte, notre guide nous a remis un stock de masques ainsi que deux flacons de gel hydroalcoolique. Même si nous avions prévu de notre côté tout le matériel pour nous protéger de ce virus... Vous ferez certainement le constat que peu de personnes dans la rue portent le masque hormis ceux qui travaillent directement avec les touristes. Il semblerait que l’Égypte soit assez peu affectée par le virus. Mais il faut se méfier des chiffres malgré tout. Je tiens aussi à souligner que les touristes ne sont pas respectueux des règles. Sous prétexte qu'ils ont une attestation négative, que les sites de visite sont principalement vastes et à ciel ouvert et qu'ils sont vacance, ils ne courent aucun risque. Je m'abstiendrai de tout commentaire ... si ce n'est d'être plus respectueuse qu'eux. A l'entrée de chaque site touristique, mais également de chaque hôtel, on vous prendra la température pour s'assurer que vous n'êtes pas malade. Ok, il y a le Covid, mais bien d'autres raisons peuvent provoquer de la température, surtout dans ce type de pays : insolation, tourista ... Je croise les doigts pour vous pour que vous ayez moins de 38°C sinon, vous pourriez être mis en quarantaine. Vos bagages seront également désinfectés pour ne pas transporter de microbes. En tout cas, on notera le sérieux des professionnels du tourisme dans l'application des gestes barrières.

  • Courant électrique

Pas de difficulté particulière pour nos différents branchements électriques. Le système électrique fonctionne en 220 volts, 50 hertz, avec des douilles européennes pour des prises à deux fiches rondes. Vous êtes souvent munis de plusieurs appareils électroniques qu'il vous faut recharger simultanément. Si vous n'avez pas plusieurs prises à disposition, je vous conseille dans tous les cas de vous munir d'une multiprise. Cela vous fera gagner du temps en chargement, et vous n'aurez pas à surveiller l'avancement de la charge pour positionner un nouvel appareil.

  • Décalage horaire

L’Égypte est calée sur l'heure d'été. Ce qui signifie qu'en été, il n'y a pas de décalage horaire avec la France alors qu'en hiver, il y a 1h de plus en Égypte. En complément du décalage horaire, je recherche très souvent, lors de l'organisation de mon programme de road-trip, à connaître les heures de lever et coucher de soleil. En effet, il y a des lieux qui sont merveilleux à ces heures bien précises. Sur le site Sunrise-and-Sunset.com vous pourrez trouver toutes les informations nécessaires, en fonction du lieu et de la date souhaitée. C'est super pratique !

  • Monnaie

L'unité monétaire égyptienne est la livre, en abrégé LE, divisée en 100 piastres (pt). Les billets en circulation sont de 1, 5, 10, 20, 50, 100 et 200 LE. Les pièces sont de 25 et 50 pt et 1 LE. Le taux de conversion peut fortement varier en fonction de divers facteurs. Il est donc intéressant de se renseigner sur le taux en vigueur au moment de votre départ. Pour cela, n'hésitez pas à consulter le site XE.com. En 2020, lors de notre séjour, le taux de change était de 18 LE pour 1€. Mais pour une facilité de calcul, on peut dire 1€=20LE. Il y a pas mal de distributeurs en Égypte (ATM) pour retirer de l’argent : dans la rue mais aussi dans les hôtels, ce qui peut être plus rassurant. Vous pouvez donc changer des Euros partout en Égypte facilement. Vous pouvez également demander à votre guide de vous changer de gros billets contre de la plus petite monnaie, qui sera bien pratique pour les bakchichs et pourboires. Pour effectuer vos achats des excursions supplémentaires, achats de papyrus ou artisanats, vous pouvez les réaliser par carte bancaire quand il s'agit d'une vraie boutique ou encore en euros ou en dollars. Mais attention au taux de change pratiqué. Il est toujours préférable de payer en monnaie locale. Sachez également que pour vos règlements effectués par CB, suivant votre banque, vous aurez ou non des frais bancaires. Pour ma part, j'ai opté pour une carte Ultim chez Boursorama Banque. Elle me permet de faire des paiements et des retraits totalement gratuits. Les frais de carte sont également gratuits à condition de faire un paiement par mois (sans minimum d'achat). C'est le top! Si vous souhaitez un parrainage, n'hésitez pas à me contacter.

  • Taxes et pourboires

En Égypte, cette pratique des pourboires est enracinée dans les traditions, et se fait dans le cadre d'un échange en remerciement d'un travail donné. Il est très mal venu de ne rien donner en échange d'un service rendu. Pour connaître le budget à allouer à ces pourboires et bakchichs, vous pouvez voir la section Budget ci-dessous où tout est expliqué en détails.

  • Téléphone

Pour communiquer en Égypte, il y a plusieurs solutions. Vous disposez d'un forfait comprenant les pays du Magreb comme état émetteur d'appel ou de données, dans ces cas là, c'est super ! Sinon, vous pouvez demander une extension de forfait auprès de votre opérateur téléphonique. Suivant l'opérateur, cela peut être plus ou moins intéressant. Gare aux dépassements de forfait qui peuvent vite coûter cher! Vous pouvez également acheter sur place une carte SIM pré-payée pour un certain volume de données. Vous pourrez ainsi envoyer des SMS, MMS ou utiliser internet dans la limite du forfait de votre carte. C'est l'option que nous avons choisie en faisant l'acquisition d'une carte SIM pour 15€. Attention toutefois, cela ne vous permet pas de passer des coups de fils. C'est uniquement un forfait data. On peut aussi profiter du wifi des différents hôtels. Celui-ci est gratuit. Bon à savoir, les appels au travers de Whatsapp ne fonctionnent pas. L’Égypte les interdit. Ce qui peut être problématique en cas de besoin ou si l'on veut rester en contact avec la famille. L'alternative a été d'utiliser Skype. Et là, cela fonctionnait très bien. Autrement, nous nous mettions hors réseau international afin de ne pas avoir de mauvaise surprise.

  • Code vestimentaire

Les pays musulmans ont un code vestimentaire plus strict qu'en Occident, notamment au Moyen-Orient. Portez des vêtements légers, amples qui inspireront le respect et détail non négligeable, vous protègeront du soleil. Pour éviter d'attirer l'attention, ayez une tenue décente. Évitez les shorts en ville, le torse-nu sur les sites touristiques, les épaules dénudées, les minijupes. Les shorts doivent arriver au niveau du genou. De manière générale, il convient de ne pas montrer ses épaules ou ses genoux. Veillez particulièrement à votre tenue sur les sites religieux (déchaussez-vous et vous mesdames, portez un foulard). Si vous souhaitez vous baigner dans une source, demandez à votre guide quelle tenue de bain revêtir. Pour la tenue dans les hôtels, croisière etc… Il n'y a pas de problème mais dans la rue, il faut respecter les coutumes vestimentaires et évitez de porter des tenues trop choquantes. Emportez très peu. Vêtez-vous légèrement. Le coton colle moins que les synthétiques. Ajoutez un chandail pour les soirées fraîches. De bons souliers sont indispensables, de même que sandales ou mocassins vite ôtés pour visiter maisons ou mosquées musulmanes. Pensez également au chapeau et lunettes de soleil pour vous protéger du soleil et le soir pensez à prendre manches longues et pantalon pour éviter les piqures de moustiques. Ils sont bien voraces (croyez moi sur parole) notamment en bord de Nil.


 

Vos Retours



J'espère que cet article vous a plu. Si c'est le cas, n'hésitez pas à l'épingler sur Pinterest et à me laisser un commentaire. Je me ferai un plaisir de vous répondre.

4 921 vues0 commentaire