top of page

Visiter le Château de Beaumesnil

Dernière mise à jour : 9 déc. 2023


Chateau de Beaumesnil Affiche

Savez-vous qu'en Normandie, il existe de magnifiques châteaux ? On n'y pense pas forcément mais cette terre normande est riche d'histoire et propose un patrimoine architectural d'exception.

Pour preuve cette carte très bien faite trouvée sur le site Aulnaie.com qui positionne sur une carte de l'Eure tous les châteaux du département. Fort utile !



C'est donc dans l'Eure, vous l'aurez deviné, que je vous emmène pour découvrir le Château de Beaumesnil qui est resté dans la même famille pendant plus de 300 ans.

Place à la visite de ce lieu magnifique !


Retrouvez mon article complet sur ce séjour découverte dans l'Eure juste ici :



Sommaire



 

Visite du Château de Beaumesnil



L'architecture du Château

Le château, construit au XVIIe siècle par Jacques de Nonant pour Marie Dauvet-Desmarets, est un rare exemple d'architecture Louis XIII. S'il est bien régi par le chiffre 3 (trois parties principales, trois niveaux, trois tonalités : brique, ardoise, pierre), l'architecte a néanmoins cherché à casser les codes de l'époque. La façade, côté cour notamment, brise la linéarité des niveaux via les fenêtres du corps central, non alignées à celles des pavillons. De même, la richesse des ornementations des façades, à la frontière entre le maniérisme et le baroque, est très atypique. Cadeau de mariage à sa femme, Marie Dauvet-Desmarets, on retrouve sculpté dans la pierre son monogramme, un M et deux D entrelacés, à de très nombreux endroits. Beaumesnil est un château construit pour un relai de chasse et une maison de fête et on retrouve ces attributs dans les masques de pierre théâtraux qui couronnent chacune de ses fenêtres.


Chateau de Beaumesnil Façade


Les étages

  • L'escalier central : L'escalier central est une véritable prouesse de stéréotomie (l'art de la taille et de l'ajustement des pierres). Alors qu'à l'époque, les cages d'escalier devaient être soutenues par de lourds piliers à chaque palier, celle de Beaumesnil est totalement aérienne, ce qui constitue une prouesse technique pour l'époque. A noter : un effet d'optique qui donne l'impression que la cage d'escalier est de la même taille de haut en bas.

Château de Beaumesnil escalier

  • Le grand salon : De style Louis XV, cette pièce a été entièrement refaite dans les années 20. Le salon d'une grande maison comme Beaumesnil est le coeur de toute l'activité sociale et mondaine des maîtres de maison : conversation, lecture, jeu, correspondance. Son ameublement correspond à ces différentes fonctions. Les époques et les styles du mobilier se chevauchent comme les générations qui s'y sont succédées, chacune imprimant sa marque, ses goûts et y laissant ses souvenirs.

Château de Beaumesnil Grand Salon

  • La bibliothèque : Le dallage est aux armes des Montmorency. Sur la cheminée, on retrouve leur devise, "Dieu aide au premier baron chrétien", qui revendique l'ancienneté et l'importance de la famille. En-dessous, on lit aussi un mot grec, "aplanos", qui signifie "sans détour". La cheminée est ornée du portrait de Marie de Médicis. La souveraine, mère de Louis XIII, a bien connu le grand-père de Marie Dauvet-Desmarets car c'est lui qui a négocié son mariage avec Henri IV. Dans la vitrine sont présentés des ouvrages de la collection de reliures anciennes des Fürstenberg ayant appartenu aux plus grands personnages de l'histoire de France et d'Europe : monarques, papes et princes.


  • Le musée de la reliure : Les salles sur votre gauche vous permettent de découvrir différents types de reliures. Les livres présentés dans le couloir sont classés par origine géographique : France, Italie, Angleterre, Allemagne et Europe centrale. L'une des vitrines expose des incunables, autrement dit les premiers ouvrages sortis des presses de Gutenberg (avant 1501).

  • Les petits appartements : Après avoir visité la chambre Napoléon III, suivez le couloir jusqu'aux petits appartements. Un plan représentant le domaine de Beaumesnil au milieu du XVIIIe siècle est accroché au mur.

Chateau de Beaumesnil Chambre Napoléon III

  • Le bureau et la chambre de Madame : Admirez la vue sur les douves de part et d'autre. Dans la chambre, vous trouverez des portraits d'Henriette de France, épouse de Charles Ier d'Angleterre, de Constance de Maistre ainsi que d'Audrey Emery et Eugénie Fürstenberg, qui adoraient ces pièces et aimaient s'y installer.

Chateau de Beaumesnil Salle de Jeux

  • La salle à manger : La salle à manger du château est plus étroite que le grand salon et la bibliothèque. On a en effet ajouté un office au début du XXe siècle, qui délimite un boudoir d'un côté et un couloir de l'autre. Le décor de la salle à manger porte essentiellement l'empreinte des années 20, à l'exception des poutres apparentes du plafond, typiques du XVIIe siècle. A noter également, la très belle statue du XVIIIe siècle représentant Perséphone, déesse grecque des moissons. Enlevée par Hadès, le roi des Enfers, elle revient sur Terre six mois par an, donnant lieu au cycle des saisons.



Les cuisines

  • Les caves : Découvrez la salle où les plats sont dressés avant d'être servis dans la salle à manger. Dans le couloir se trouvent le monte-plats, la cave à cidre et la chaudière.

  • La salle du commun ou salle à manger du personnel : C'est dans cette pièce que les serviteurs partageaient leurs repas. A noter : La beauté des agrafes sculptées bien que l'on soit dans les espaces de service.

  • Les cuisines : L'emplacement de ces cuisines, au sous-sol du château, permettait d'éviter que le bruit et les odeurs incommodent le châtelain. A noter : la présence d'un puits, vraie modernité, ainsi que la cheminée avec son tournebroche mécanique. Restaurées en 2015, les cuisines historiques ont retrouvé tout leur charme d'antan.

Chateau de Beaumesnil Cuisines

  • La chapelle : Aménagée en 1920 par Constance de Maistre, son emplacement en sous-sol suscite la curiosité. A noter : deux exceptionnelles statues en bois peint du XVe siècle ainsi que des éléments en bois sculpté représentant les scènes de la Pentecôte et de l'Annonciation.

Chateau de Beaumesnil Chapelle


 

Visite des extérieurs du Château


Les abords du château

  • La motte de buis : La motte cache les fondations de l'une des tours du château du XIIIe siècle, conservées en souvenir par Jacques de Nonant, le bâtisseur du château actuel, afin de montrer l'ancienneté de la terre de Beaumesnil. Elles ont été recouvertes de buis au XVIIIe siècle par la comtesse de Graville qui en a fait un petit labyrinthe.


  • Le jardin des Quatre Saisons : Ce jardin s'appelait à l'origine "jardin de Madame" ou "jardin de la Duchesse". Il est d'abord planté d'arbres, supprimés un siècle plus tard par le grand-duc Dimitri Pavlovitch et son épouse. Ce jardin, réaménagé dans les années 50 par les époux Fürstenberg qui y implantent la très belle fontaine italienne, est appelé jardin des Quatre Saisons à cause des statues en terre cuite, allégories des quatre saisons, qui y sont présentes.


  • Le verger : Le verger offre une superbe vue sur le château et la motte. Il est aujourd'hui encore traversé par un canal qui fait partie du réseau hydraulique mis en place au XVIIIe siècle pour alimenter les douves et le miroir d'eau.

Chateau de Beaumesnil Douves

  • La glacière : On y stockait de la neige tassée ou des blocs de glace prélevés l'hiver dans les étangs gelés. Elle était isolée par des planches et de la paille. La glace pouvait y être conservée jusqu'à six mois. Ce type de construction apparaît sous Louis XIV, qui était friand de sorbet. Peu de glacères de châteaux sont parvenues jusqu'à nous.

  • Le jardin de la Demi-Lune : Au XVIIIe siècle, la comtesse de Graville a fait aménager le jardin de la Demi-Lune pour offrir un pendant à la motte de buis. A l'époque romantique, le jardin est mis au goût du jour et prend un aspect de jardin à l'anglaise. Les Fürstenberg amèneront à leur tour des modifications pour recréer un jardin à la française.


Le parc à l'anglaise

  • Le parc : Poursuivez votre visite vers la buanderie et l'étonnant lavoir. Profitez des longues allées ombragées pour vous balader. Admirez les petites folies cachées parmi les arbres. Dans la perspective arrière, ne manquez pas le miroir d'eau dans lequel vous verrez le château se refléter.

Arrière du chateau de Beaumesnil


 

Le Château de Beaumesnil en quelques dates


  • Milieu du XIIIe siècle : Construction du premier château en pierre, dont il ne reste de nos jours que le puits et les fondations d'une tour, sous le buis de la motte.

  • 1604 : Félix de Nonant achète le château pour son fils Jacques. A partir de ce moment, le château sera transmis exclusivement par héritage ou par mariage jusqu'en 1927.

  • 1633-1640 : Destruction du château féodal et construction du château actuel par Jacques de Nonant. Il offre le château en cadeau de mariage à sa femme, Marie Dauvet-Desmarets.

  • 1750-1760 : La Comtesse de Graville agrandit la terrasse du château, ajoute les deux écuries qui deviendront des pavillons, et crée la perspective arrière, avec les grilles ouvrant le château sur le village.

  • 1793 : Bien qu'ouvert aux idées révolutionnaires, le comte Armand-Joseph de Bethune-Chârost est décapité en place de grève à Bernay. Le château est saisi et pillé. Le parc est rasé.

  • 1815-1820 : Les Montmorency-Laval récupèrent le domaine et entament la lente restauration intérieure et extérieure du château (replantation des allées du parc, restauration des jardins).

  • 1920 : La famille Maistre restaure entièrement les intérieurs du château en y adjoignant le confort moderne (chauffage, monte-plats, salle de bain).

  • 1927 : Le château est racheté par Audrey Emery, riche épouse américaine du grand-duc Dimitri de Russie (neveu du tsar). Ce dernier échappe à la révolution russe de 1917 car il a participé à l'assassinat de Raspoutine et fut donc exilé par son oncle. Durant cette période, son amie Coco Chanel viendra leur rendre visite plusieurs fois.

  • 1939-Aujourd'hui : Jean et Eugénie Fürstenberg rachètent le château et entament une nouvelle phase de restauration et de mise en valeur du domaine. En 1964, ils créent la fondation Fürstenberg-Beaumesnil, et en 1966 celle-ci est reconnue d'utilité publique par André Malraux. En 1982, les époux décèdent et le château devient la propriété de la Fondation qui en assure la gestion.




 

Infos pratiques pour organiser sa visite au Château de Beaumesnil



  • Venir au château

    • Adresse : 2 rue des Forges, 27410 Mesnil-en-Ouche

    • Accessible en seulement 1h30 en train ou 2h30 en voiture depuis Paris

    • Parking gratuit

    • Parcs et jardins accessibles pour les personnes à mobilité réduite (intérieur du château pas accessible)


  • Les évènements

Le Château de Beaumesnil organise régulièrement des visites à thème. Ainsi, durant

  • les vacances de février, réservez vos entrées pour Meurtre au Château, un Cluedo géant dans le château !

  • les vacances de Pâques, participez aux grandes courses aux oeufs (pour petits et grands)

  • les vacances de la Toussaint sont l'occasion de trembler avec les fantômes du château ...

  • et l'été, des nocturnes sont organisées. L'occasion de découvrir le marché de producteurs locaux. Le château et les jardins sont illuminés et un feu d'artifice est tiré à 23h pour clôturer la soirée.

Retrouvez tout le programme sur le site internet du château.


  • Horaires d'ouverture

Vérifiez le calendrier en ligne. Périodes et horaires d'ouverture en fonction des saisons/vacances scolaires.


  • Tarifs

Adultes : 9,5€

Tarif réduit : 8€ pour

  • les jeunes entre 12 et 25 ans

  • les personnes en situation de handicap

Enfants (entre 4 et 11 ans) : 6,5€

Gratuit pour les enfants de moins de 4 ans.


  • Où réserver ?

Les réservations doivent se faire en ligne. Je vous mets le lien juste ici.

En effet, les créneaux sont souvent complets, il est donc important de bien anticiper et organiser votre visite.



 

Vos retours sur cet article



J'espère que cet article vous a plu. Si c'est le cas, n'hésitez pas à l'épingler sur Pinterest et à me laisser un commentaire. Je me ferai un plaisir de vous répondre.


131 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2 Comments


rathier_myriam
rathier_myriam
Nov 20, 2023

Merci beaucoup pour la découverte de ce magnifique château et de ses beaux jardins. Cela donne vraiment envie de découvrir ce superbe patrimoine.

Like
EspritGlobeTrotteuse
EspritGlobeTrotteuse
Nov 20, 2023
Replying to

Merci beaucoup Myriam. On a un si beau patrimoine en France qu'il serait dommage de ne pas en profiter.

Like
bottom of page