top of page

Picardie - 4 jours en Baie de Somme

Dernière mise à jour : 27 juin 2023


Baie de Somme
Baie de Somme

Si vous voulez expérimenter un séjour proche de la nature avec l'observation d'animaux dans leur milieu naturel mais également découvrir de jolis villages de bord de mer avec des maisons colorées et des plages immenses, j'ai la destination faite pour vous : la Baie de Somme

Située à l'ouest de la Picardie, la Baie de Somme vous séduira. Découvrez Le Tréport et son funiculaire, Mers les Bains et ses magnifiques maisons colorées, Cayeux sur Mer et ses plages immenses, le phare du Hourdel et ses phoques, Saint Valéry sur Somme et sa douceur de vivre, le Crotoy et sa plage orientée sud (la seule du Nord de la France) avant de finir par le Parc du Marquenterre et l'observation de centaines d'oiseaux migrateurs.

C'est tout cela, et bien plus encore, que je vous propose de découvrir lors de ce road trip de 4 jours dans la Baie de Somme.



Sommaire



 

Notre itinéraire de 4 jours en Baie de Somme



Comme il est toujours plus facile de se repérer à l'aide d'une carte, voici un aperçu des points d'intérêt lors de notre découverte rapide de la Baie de Somme.


Carte Itinéraire Baie de Somme
Carte Itinéraire Baie de Somme

Lors de ce séjour de 4 jours dans la Baie de Somme, nous avons longé la côte pour découvrir des paysages à couper le souffle, mais également des villages au charme certain et une nature où les animaux sont rois. Bienvenus dans un environnement régi par les marées, où l'air iodé vous procure une énergie incroyable et où vous êtes spectateurs d'une faune sauvage que seul le patient saura profiter.

C'est parti pour 4 jours de découvertes dans la Baie de Somme entre villages de bord de mer et nature préservée.




Le Tréport


On démarre la découverte de la région par un arrêt au Tréport. Charmante petite ville de pêcheurs, encore située en Seine-Maritime (et oui, nous ne sommes pas encore dans la Somme), elle est à la frontière avec les Hauts de France.

Située aux pieds des falaises de calcaire (la fameuse côte d'Albâtre), le Tréport est très marqué par la pêche. Aujourd'hui encore, vous pouvez contempler le va et vient des bateaux qui ramènent le fruit de leur sortie en mer au vieux port. Certains pêcheurs vendent directement leurs poissons aux locaux et touristes. Difficile de faire plus frais. Vous pouvez également vous rendre à la halle aux poissons pour profiter de la pêche du jour.


Pour comprendre l'histoire du Tréport, dirigez-vous vers le quartier des Cordiers. Immédiatement, vous serez charmés par la beauté de ces petites maisons aux façades colorées. Sur certaines d'entre elles, vous pouvez encore distinguer des plaques en céramique indiquant le nom de la maison.

Point culture :

Pourquoi ce nom de quartier des Cordiers ? Comme je vous l'ai dit, le Tréport est une ville de pêcheurs. Historiquement, les pêcheurs du Tréport étaient assez modestes, n'ayant pas les moyens d'acheter de filets de pêche. Aussi, ils avaient trouvé une autre façon de pêcher en utilisant une longue corde sur laquelle ils installaient des hameçons tout du long, avec pour appâts des vers de mer.


Autre centre d'intérêt à découvrir au Tréport, son funiculaire. Pour cela, traversez complètement le quartier des Cordiers vers la gauche (quand vous êtes face à la mer) et vous y arriverez directement. Le funiculaire est gratuit et vous permet d'atteindre le sommet de la falaise sans effort. Il a été construit en 1908 pour permettre aux habitants du "Tréport-Terrasse" de rejoindre le centre-ville. S'en est suivie la construction de l’Hôtel du Trianon qui accueillait des vacanciers et balnéaires, population plus aisée que les habitants du bas.

Aujourd'hui, le funiculaire nous permet de gravir la falaise, en passant sous de magnifiques arches construites au cœur même de la roche calcaire, et d'atteindre le point de vue sur les plus hautes falaises d'Europe (pas moins de 110m de haut). Vous pourrez ainsi profiter d'une vue magnifique sur Le Tréport, Mers-les-Bains et la ville d'Eu, tout à droite. Attention, ici, le vent souffle très fort. Soyez prudents et couvrez-vous bien.




Mers-les-Bains


Située de l'autre côté de l'embouchure de la Bresle, Mers-les-Bains est déjà dans le département de la Somme. Ça y est, nous rentrons dans le vif du sujet de notre article !

Si je vous dis que cette ville est un véritable coup de cœur, je pense que cela va attirer votre attention. Attendez de découvrir pourquoi !

Affiche Mers les Bains
Affiche Mers les Bains

Avec la découverte des bains de mer et de leurs bienfaits thérapeutiques, Mers-les-Bains, jusqu'alors petit village de pêcheurs, connaît un développement spectaculaire dès 1870. A la fin du XIXème siècle, le chemin de fer amène vers les côtes normandes et picardes les premiers vacanciers "baigneurs". La thalassothérapie est née.

Ces "baigneurs", issus de l'aristocratie et de la riche bourgeoisie Parisienne, Amiénoise, de la région du Nord ..., vont s'y fixer en faisant construire les premières résidences secondaires de notre monde moderne. Les premières maisons, perpendiculaires à la mer, démarrent juste au bas de la falaise, sous le village originel. La rue Jules Barni, avec ses commerces alignés, a gardé cet aspect typique, sorte de premier centre commercial du XIXème.

Puis, les villas sont dessinées par des architectes en vogue. La fantaisie et la fête s'emparent du décor : balcons, bow-windows et loggias prolifèrent. Toutes plus élégantes et raffinées, les villas permettent aussi aux propriétaires d'afficher leur niveau social.

L'"Art Nouveau", un art qui se caractérise par son emploi constant de la courbe inspirée du domaine floral ou végétal, est représenté sur quelques villas à Mers. Le décor est là, à profusion, en briques émaillées, à dominante bleu-vert ou en céramique. Le front de mer est l'espace privilégié des promeneurs, il est bordé de villas qui témoignent du charme de la Belle Époque.

Subissant les ravages du temps et des embruns, les maisons Belle Époque demandent une attention particulière. Beaucoup de travaux sont entrepris pour conserver leur faste d'antan. C'est pour cette raison que tout le quartier balnéaire mersois a été classé "Site Patrimoine Remarquable".


Pour découvrir ce quartier classé, n'hésitez pas à suivre l'itinéraire mis à disposition par l'office du tourisme.




Eu


Nous poursuivons notre montée vers la Baie de Somme en visitant la ville d'Eu. Le principal centre d'intérêt de la ville est son château référencé comme Domaine Royal.

Point culture :

Construit à partir de 1578 par Catherine de Clèves, comtesse d'Eu et son époux Henri de Lorraine, duc de Guise, le château fut constamment agrandi et décoré jusqu'à la fin du XIXe siècle par la Grande Mademoiselle, le roi Louis-Philippe et le comte de Paris. Devenu propriété de la Ville en 1964, il abrite le Musée Louis-Philippe.

Le château est aujourd'hui un musée mais également la mairie de la ville d'Eu. Il n'est donc pas possible de visiter le bâtiment en libre accès. Néanmoins, n'hésitez pas à vous promener dans les jardins qui sont accessibles au public.

Point culture :

Vers 1665, Anne-Marie Louise d'Orléans, dite "la Grande Mademoiselle", comtesse d'Eu, fit remblayer une enceinte militaire pour créer un jardin près du château.

Le roi Louis-Philippe fit planter rosiers et rhododendrons, vers 1830 et placer des statues. Sur la gauche, on peut contempler le Guisard, magnifique hêtre planté vers 1585 par Catherine de Clèves et Henri de Guise.


A proximité du château, ne faites pas l'impasse sur la collégiale. Fondée en 1002 par le comte d'Eu et son épouse, elle est desservie par des chanoines réguliers. Elle aurait vu s'y dérouler le mariage de Guillaume le Conquérant et de Mathilde. En 1119, les chanoines adoptent la règle de Saint Augustin et font construire un monastère. Durant les siècles qui suivent, la collégiale va subir de nombreuses transformations (réaménagement, agrandissement, destruction ...). En 1828, la crypte accueille des tombeaux sous l'impulsion du Roi Louis-Philippe, propriétaire du château d'Eu.

Aujourd'hui, on peut voir une vingtaine de gisants, de la lignée des comtes d'Artois.




Cayeux sur Mer


Station balnéaire située au Sud de la Baie de Somme, Cayeux sur Mer est le spot idéal pour tous les amoureux de kitesurf. Réputée pour ses vents favorables, elle offre plus de 250 jours par an de conditions optimales pour la pratique de ce loisir. C'est pour cette raison qu'elle est réputée nationalement comme spot de glisse.

Si vous n'êtes pas amateurs, pas de panique, Cayeux sur Mer a également beaucoup de charme l'été avec ses nombreuses cabanes de plage, sa promenade en bois sur ses dunes de galets, mais également une plage de sable fin à perte de vue qui ravira incontestablement les plus courageux baigneurs.

Anecdote voyage :

Lors de notre séjour en Baie de Somme au mois de mars, les installations de plage n'étaient pas encore en place. Mais cela ne m'a pas empêchée de descendre sur le sable pour profiter de la belle lumière matinale. Et c'est ainsi que j'ai fait une rencontre très enrichissante. Intriguée par un homme en train de faire des trous dans le sable, je me suis donc dirigée vers lui pour comprendre ce qu'il faisait. C'est ainsi qu'il m'a expliqué enterrer, à distances régulières, des morceaux de bois auxquels sont reliés des fils de nylon avec un hameçon au bout et un appât. Il s'agit d'une technique de pêche ancestrale qui se fait à marée basse pour la pause des pièges. A marée haute, les poissons et poulpes viennent mordre à l'hameçon et le pêcheur vient récupérer son butin à la marée basse suivante. Ingénieux, non ?




Pointe du Hourdel


Le Hourdel est situé à la pointe d'une petite péninsule à l'écosystème préservé. Ce n'est pas pour autant qu'il n'y a plus d'activité, bien au contraire. Le petit port du Hourdel accueille toujours plusieurs bateaux et professionnels de la pêche. Une dizaine de chalutiers partent en mer depuis Le Hourdel pour pêcher la crevette grise (sauterelle en picard). Une flottille destinée à la petite pêche côtière y est également présente.

Même si la filière "pêche" tend à diminuer depuis les années 1980, les crevettes et produits fraichement pêchés au Hourdel (maquereau, carrelet, mulet, rouget, sole ...) approvisionnent toujours visiteurs et habitants au retour à quai ainsi que les étals de proximité. Une autre partie de la production est exportée jusqu'à Dieppe, Rouen, Nantes et Rungis. La production de crevettes grises est aujourd'hui fortement concurrencée à l'échelle européenne.


Mais ce qui nous attire particulièrement à la pointe du Hourdel, c'est l'observation des phoques. Pour cela, rien de plus simple, il suffit de suivre les panneaux indiquant la digue de galets. Deux espèces de phoques se trouvent en Baie de Somme :

  • le phoque veau-marin dont la taille va de 1,2 à 2m pour un poids de 50 à 150kg. Il est reconnaissable par son pelage gris clair/beige

  • le phoque gris dont la taille va de 1,7 à 3m pour un poids de 150 à 300kg. Il est donc bien plus costaud que son cousin. Son pelage est gris foncé sur le dos avec des taches noires, tandis que son ventre est blanc tacheté de gris.

N'imaginez pas que vous pourrez observer ces animaux à n'importe quelle heure de la journée. Que nenni ! Ceux-ci sont observables 3h avant la marée basse et encore 2h30 après-celle-ci. C'est à ce moment de la journée que les phoques se reposent et se prélassent sur les bancs de sable face à vous. A marée haute, les bancs de sable sont submergés et les individus partent en chasse. Ils peuvent parcourir des centaines de kilomètres en mer. Pour les observer à marée haute, rien de tel que d'effectuer une sortie en bateau, mais je vous en reparle un peu plus tard.

Conseils Voyage :

  • Garez-vous au niveau du parking du phare ou à l'entrée de la route blanche. Les deux parkings sont gratuits.

  • Munissez-vous de jumelles, de bottes et d'un coupe-vent.

  • Restez à proximité du blockhaus, le long du chenal, et rebroussez chemin dès que la marée monte, à savoir 3h30 avant marée haute.

  • Veuillez à ne pas perturber la tranquillité des phoques. En repartant à l'eau, ils risquent de s'épuiser et de mourir.




Saint-Valéry sur Somme


Saint-Valéry sur Somme est une charmante ville située sur les bords de la Somme et à proximité directe de l'embouchure de la baie.

Et si nous nous intéressions un peu à l'histoire de la ville et notamment à ses activités portuaires ?


Point culture :

La situation de Saint-Valéry en fait, à toutes les époques, un lieu attractif pour le commerce maritime. Malgré les difficultés de manœuvres liées aux bancs de sable, aux marées et à l'absence de vent, c'est le seul port qui offre une pénétration profonde dans les terres entre Dunkerque et Le Havre grâce à la rivière Somme. Mais il subit les vicissitudes des guerres et des épidémies.

Au début du XIVe siècle, le port de Saint-Valéry est l'un des plus actifs de la Manche, tant pour le commerce que pour la pêche. Les cordages et les toiles fabriquées dans le pays étaient échangés à la Rochelle et Bordeaux contre du vin, des eaux de vie et des produits coloniaux. La Guerre de Cent ans qui oppose la France à l'Angleterre et les conflits d'influence avec la Bourgogne vont ruiner cette belle prospérité. Les assauts répétés contre Saint-Valéry sèment ruine et désolation.

Au XVIe siècle les grandes découvertes et la colonisation insufflent aux villes côtières un nouvel élan. A Saint-Valéry, dont le port retrouve la prospérité, on arme des navires pour la pêche à la morue et à la baleine. Ses harengs sont renommés. En plus de la pêche, l'exportation des vins constitue le principal commerce du port. Mais les Guerres de Religion vont, une nouvelle fois, briser net cet essor. Prise et reprise successivement par les huguenots et les ligueurs, atteinte par la famine et la peste, la ville et son port sont ruinés.


Aujourd'hui, l'activité de Saint-Valéry est plus tournée vers le tourisme et son port accueille désormais des bateaux de plaisance. N'hésitez pas à vous promener dans ces petites ruelles pavées, à découvrir ses jolies petites maisons colorées et à vous imprégner de cette ambiance apaisante de bord de mer.


Mais Saint-Valéry est aussi le lieu où vous allez pouvoir découvrir la Baie de Somme de façon différente. Deux options s'offrent à vous :

  • Prendre le Chemin de Fer de la Baie de Somme qui parcoure l'ancien "Réseau des Bains de Mer". Ce petit train vous replonge dans une ambiance "Belle Époque", avec sa locomotive à vapeur, ses wagons en bois et sa vitesse de 25 km/h. Deux itinéraires de visite sont proposés :

    • Entre Terre et Mer, qui fait le trajet entre Le Crotoy et Saint-Valéry, pour une durée d'1h aller. Ce trajet permet de découvrir mollières, marais et prairies offrant un beau panorama sur la faune de la Baie (oiseaux de mer et des marais, moutons de pré-salés et chevaux de Henson)

    • Les Bas-Champs, qui relie Cayeux sur Mer à Saint-Valéry, pour une durée de 35 minutes. Cet itinéraire historique a permis le développement de la ville de Cayeux avec le transport de marchandises comme les galets et la betterave.

Chemin de Fer de la Baie de Somme
Chemin de Fer de la Baie de Somme

Tarif : Aller simple : 13€, Aller retour : 16,50€

  • Faire une sortie en bateau dans la Baie de Somme à bord du Commandant Charcot III. Cette expérience en mer ne peut se faire qu'à marée haute. Il convient donc de vérifier les horaires des marées pour réserver votre tour. Plusieurs itinéraires sont possibles. Notre choix s'est porté sur la sortie allant jusqu'à la pointe du Hourdel afin d'observer les phoques. La sortie dure 1h15, durant laquelle de nombreuses informations sont données par notre skipper. Une balade fort intéressante où nous aurons vu des pêcheurs, des paysages superbes (tellement différents entre marée basse et marée haute) ainsi que des phoques en train de nager. Pensez à prendre un coupe-vent, fort utile en mer.

Tarif : itinéraire Le Hourdel (1h15 A/R) : 19€




Le Crotoy


On poursuit la découverte de la Baie de Somme en nous dirigeant vers la ville du Crotoy. Au XVIIIe siècle, le Crotoy était l'un des ports de pêche les plus importants de la Manche. Aujourd'hui, cette activité a bien diminué en raison de l'ensablement de la Baie. Néanmoins, on peut encore voir sortir en mer des sauterelliers, à la recherche de crevettes grises.


Au Crotoy, on trouve également de jolies maisons de pêcheurs ainsi que de grandes maisons de villégiature, témoignage d'une époque où les gens venaient en Baie de Somme pour profiter des biens-faits des bains de mer. Guerlain a été un grand acteur dans la renommée du Crotoy. Tout comme Manessier, Jules Verne, Colette, Sisley ou encore Seurat, peintres et écrivains célèbres qui ont tenté de reproduire et retranscrire cette lumière exceptionnelle présente au Crotoy.

C'est ainsi que Jules Verne a séjourné au Crotoy entre 1865 et 1871. Il aimait venir ici pour les qualités climatiques du Crotoy qui favorisaient son travail, sa santé mais surtout celle de son fils Michel, pour qui le médecin conseillait le grand air de la Baie de Somme. Amateur de navigation, il fit équiper le Saint Michel I, bateau de pêche en plaisance de 9m avec lequel il navigua dans toute la Manche, conduit par un équipage Crotellois. Il disait trouver son inspiration dans la baie, c'est ainsi qu'il aménagea son bateau en studio d'écriture. Un témoignage raconte que les marins du Crotoy l'emmenaient en baie, ils baissaient la voile, le bateau suivait le courant et ils laissaient ainsi Jules Verne écrire jusqu'à ce qu'il dise : "On hisse la voile". Au Crotoy, et en partie sur son bateau, il va écrire "Vingt mille lieues sous les mers" et trouver son inspiration pour "L'ile mystérieuse". La description de l'île Lincoln semble correspondre à la côte Picarde : la Baie de l'Union présente la même configuration que la Baie de Somme et Grande-House, l'habitation des naufragés, se situe à l'emplacement du Crotoy.

La plage du Crotoy est la seule plage de la Baie Somme a être orientée plein Sud. Cela lui donne une exposition idéale pour observer le soleil du matin au soir. Et avec le rythme des marées, les bancs de sable se découvrent et se recouvrent, le spectacle est juste fantastique.

Point culture :

Les marées en Baie de Somme sont parmi les plus grandes de la planète. Le marnage, différence entre la marée haute et la marée basse, est de plus de 10m en baie lors des plus grands marées.

Ce mouvement est dû à l'attraction combinée de la Lune et du Soleil sur les étendue marines de la Terre. Le phénomène se manifeste à des moments différents à la surface de la Terre en raison de sa rotation.

Du fait que la Lune se retrouve au même endroit par rapport à la Terre au bout de 14h50min, il y a un décalage journalier d'environ 50 minutes de l'heure des marées. L'action du Soleil (moins forte que la Lune) renforce ou diminue l'action de la Lune. Quand ils sont tous les deux alignés, on connaît une période de grandes marées ou d'eaux vives, les coefficients sont alors entre 80 et 120. A l'inverse, lorsque ces astres forment un angle, on a de petites marées ou mortes eaux dont les coefficients varient entre 20 (pour les plus petites) à 45. Le coefficient moyen est de 70.

Au Crotoy, à marée basse, la mer se retire sur 14km. A marée montante, elle fait le trajet inverse en environ 6 heures.

Enfin, pour terminer la visite du Crotoy, ne manquez pas de vous rendre à l'église Saint Pierre. Inscrite au titre des Monuments Historiques depuis le 26 août 2019, elle s'appelait autrefois Notre Dame, et fut préservée lors de l'incendie de 1799 qui ravagea l'immense majorité de la ville. Son clocher date du XIIIe siècle.

Un des points remarquables de cette église est la présence de maquettes de bateaux suspendues dans la nef droite. Il s'agit d'ex-voto offerts par les marins.




Haras Henson


Savez-vous qu'il existe une race de chevaux créée pour répondre aux exigences environnementales de la Baie de Somme ? En effet, la Baie de Somme est humide et possède souvent des terrains trempés. Il fallait donc une espèce robuste qui puisse vivre dans ces conditions. C'est ainsi qu'à la fin du XXe siècle, des éleveurs français ont eu l'idée de croiser des selles français et anglo-arabes avec des fjords. La race Henson est née. En cette année 2023, nous fêtons les 30 ans de la race Henson.

Ces petits chevaux robustes, de 1m50 à 1m60 au garrot sont de très bons chevaux de loisir au tempérament calme et endurant. Ils sont devenus un des emblèmes de la Baie de Somme.

Le Haras Henson continue cette mission d'élevage de la race Henson en faisant naitre 35 à 40 poulains par an. Le cheptel évolue toute l'année soit dans les pâturages et les polders du Parc ornithologique du Marquenterre, soit dans les marais arrière-littoraux proches de la ville de Rue.

Une des activités à faire lors de votre séjour en Baie de Somme est inévitablement une balade à cheval au milieu des dunes. Que vous soyez débutants ou confirmés, que vous souhaitiez une balade de 2h ou plus (voire plusieurs jours avec bivouac), le Haras Henson saura vous proposer la formule qui vous convient le mieux. Sensations et émerveillement garantis !




Parc ornithologique du Marquenterre


Pour regagner leurs sites de nidification nordiques (Scandinavie, Russie...) ou d'hivernages méridionaux, les oiseaux migrent en longeant le littoral. Ainsi, depuis toujours, la Baie de Somme est une halte privilégiée pour des milliers d'oiseaux "globetrotters". La plupart d'entre eux s'arrêtent quelques jours dans les vasières de la Réserve Naturelle du Marquenterre pour s'y ressourcer.

Le Parc est un lieu d'hivernage pour les canards nordiques (Canard siffleur, Sarcelle d'hiver, Garrot à œil d'or ...) et un site de reproduction au printemps pour une centaine d'espèces (Spatule blanche, Avocette élégante, Phragmite des joncs ...)!

Intégré dans le réseau des Réserves Naturelles de France, haut lieu de conservation du patrimoine naturel français, peu de sites disposent d'aussi bonnes conditions d'observation des oiseaux du littoral. Des équipements (sentiers, postes d'observation ...) ont été aménagés pour favoriser l'observation de la faune sans la déranger.

Parc du Marquenterre
Parc du Marquenterre

Mais revenons brièvement sur l'histoire du Parc du Marquenterre.

Point culture :

Au cours des années 1950, afin d'agrandir son domaine agricole, Michel Jeanson fait appel au savoir-faire des hollandais pour la construction d'un polder (terre gagnée sur la mer) de 200ha. Après 10 ans d'effort, les premières cultures de tulipes et jacinthes voient le jour. Mais face à la concurrence des Pays-Bas, cette activité n'est plus rentable dès les années 1970. Michel Jeanson cherche alors une alternative possible et se tourne vers les parcs et réserves d'Europe (Parc du Zwin en Belgique, Slimbridge en Grande-Bretagne ...). Ayant remarqué que les oiseaux étaient nombreux sur ces plans d'eau, il décide de convertir l'espace agricole en terre dédiée à l'accueil des oiseaux. Le Parc du Marquenterre ouvre pour la première fois ses portes au public en juillet 1973.

Une petite visite du parc s'impose. Pour cela, vous aurez le choix entre 3 circuits de visite (visite libre entre 1h30 et 3h). Nous avons opté pour le plus long afin d'avoir un aperçu le plus exhaustif possible des lieux à découvrir et de la faune qui y séjourne.

L'un des incontournables est sans conteste Le point de vue. C'est le point culminant du Parc, situé sur une dune de 8 mètres de haut, au pied de laquelle venait la mer il y a 60 ans. Une diversité exceptionnelle d'habitats naturels s'offre à nous sur 200 hectares : pinède, dunes, prairies, marais, roselières ...

Ces espaces sont la garantie d'une grande variété d'espèces animales et végétales. Le Parc permet d'observer presque autant d'oiseaux qu'en Camargue. Plus de 300 espèces d'oiseaux recensées sur 850 présentes en Europe, 29 espèces de mammifères, 27 espèces de libellules, 280 espèces de plantes ...

Au détour des 13 postes d'observation qui jalonnent le sentier, les guides nature nous aident à décrypter la vie incroyable des oiseaux.

Conseils EspritGlobeTrotteuse :

Pensez à vous munir de jumelles pour bien observer les oiseaux. Si vous n'en avez pas, il y en a en location au guichet d'accueil.


Tarif : 11,5€




C'est sur cette visite du Parc du Marquenterre que ce séjour en Baie de Somme se termine.

Nous avons pu découvrir à la fois de jolis beaux villages de bord de mer qui font le charme de cette région mais aussi des espaces préservés où la faune et la flore sont reines. Un retour à la nature tellement essentiel de nos jours.


J'espère que ces découvertes vous ont plu et vous donneront envie de découvrir ce joli territoire qu'est la Baie de Somme.



 

Infos pratiques pour organiser son séjour en Baie de Somme



  • Quand y aller ?

On peut se rendre dans la Baie de Somme toute l'année. Bien sur, la période hivernale n'est pas propice à la baignade, mais il y a tellement plus à découvrir en Baie de Somme et la lumière à cette période est juste magnifique.

Pour l'observation des oiseaux, il existe 3 grandes périodes. De novembre à février, c'est la période d'hivernage. Les populations d'oiseaux se concentrent sur les plans d'eau et prairies humides les plus vastes. De février à mai puis d'août à novembre, ce sont des périodes de migration. Au printemps, les oiseaux rejoignent les pays nordiques, plus frais tandis qu'au printemps, les oiseaux migrateurs se dirigent vers le Sud pour passer un hiver au chaud. Durant ces deux périodes, la diversité des oiseaux dans le parc est importante. Lors des grandes marées de nombreux petits échassiers se reposent sur les vastes bancs de sable du Parc attendant la marée basse pour se nourrir en Baie de Somme. Enfin de mars à juillet, c'est la période de nidification. Ainsi, nous pouvons observer de nombreux oiseaux en train de faire leur nid, de couver ou encore voir les poussins grandir.


  • Comment se déplacer ?

Pour parcourir les différents sites de la Baie de Somme, rien de tel que de prendre la voiture ou le vélo. Cela se fait très bien. Il y a relativement peu de dénivelé. Si vous souhaitez laisser votre véhicule sur place, vous pouvez opter pour le Train de la Baie de Somme qui fait l'itinéraire de Cayeux sur Mer jusqu'au Crotoy. Attention toutefois, celui-ci n'est en fonctionnement que d'avril à octobre.


  • Où dormir ?

Durant ce séjour en Baie de Somme, nous avons fait le choix de prendre un hébergement à Cayeux sur Mer puis de rayonner pour visiter la région. Nous avons réservé un appartement pour 6 personnes avec vue mer dans une résidence Madame Vacances. Il est idéalement situé (à 5 minutes des commerces) puisqu'il n'y a que la route à traverser pour rejoindre la plage. L'appartement est très bien agencé avec deux grandes chambres adultes et une chambre supplémentaire avec deux lits superposés. Il dispose également de deux salles de bain, idéal pour les grandes familles.

La pièce de vie dispose d'un coin salon, salle à manger et d'une cuisine ouverte permettant de se faire petits déjeuners et repas en toute autonomie. C'est hyper pratique pour des séjours à petits budgets. Et par beau temps, on peut même profiter du balcon pour un bain de soleil ou un déjeuner en plein air.

Mais la résidence a également d'autres services de qualité à proposer. Quoi de mieux pour se mettre en forme que de faire une séance de sport dans la salle toute équipée ? Et pour se détendre, quelques brasses dans la piscine chauffée ? Mais ce n'est pas tout. Vous avez envie de croissants chauds le matin, mais la flemme de sortir ? Pas de problème. Vous pouvez passer commande la veille auprès de la conciergerie et votre petit déjeuner vous sera livré à domicile. Je ne sais pas pour vous, mais je crois qu'on a trouvé l'adresse idéale pour passer un merveilleux séjour en Baie de Somme !

Tarif : Appartement 6 personnes pour 4 nuits : 451€

  • Où manger ?

Durant ce séjour en Baie de Somme, nous avons testé 3 adresses de qualité.


La première se situe à Cayeux sur Mer. Très pratique puisque c'est là que nous logeons. Il s'agit du Neptune qui propose une cuisine à base de produits locaux. Le restaurant est labellisé Logis de France, gage de qualité. Sur la carte, ce sont des produits du terroir et de la mer qui sont mis à l'honneur. Comme nous étions 4, nous avons presque éprouvé toute la carte et nous n'avons pas été déçus. Il existe 2 formules au choix : Entrée - Plat ou Plat - Dessert à 27€, et Entrée - Plat - Dessert à 35€. Fort raisonnable !


Cette fois-ci, je vous emmène à Saint-Valéry Sur Somme à la découverte d'une adresse qui cache bien son jeu. Ne vous fiez pas à la devanture un peu austère de l'établissement. Poussez la porte et ne soyez pas surpris d'arriver dans un bar où les habitués viennent savourer leur boisson favorite tout en échangeant joyeusement sur les potins du moment. Dirigez-vous vers la salle du fond, c'est là que se trouve le restaurant. Et quelle surprise ! La pièce a une très belle hauteur sous plafond et une vue magnifique sur la Baie de Somme. Le menu inscrit sur l'ardoise accrochée au mur nous ouvre l'appétit. Imaginez un peu : Tartine de la mer, Risotto aux Saint-Jacques, Moules à la crème de Saint-Jacques, Tarte au citron revisitée ... Petite précision et pas des moindres, tous les plats sont faits maison.

Tarif : compter 27€ pour une entrée et un plat ou un plat et un dessert, et 35€ pour la formule complète.


La dernière adresse que je vous propose est vraiment une pépite. Là encore, elle se situe à Saint-Valéry sur Somme. Il s'agit d'une table d'hôtes pouvant accueillir 16 couverts. Réservation obligatoire, ce qui permet à l'équipe de mieux gérer les produits frais et de préparer exactement le nombre de plats nécessaires. Pas de gâchis et ça on apprécie ! La cuisine proposée à cette adresse est gastronomique avec un mélange des saveurs audacieux, subtile et raffiné. C'est menu unique pour tout le monde avec une dégustation de 6 plats pour le modeste prix de 68€ par personne (sans fromage ni boisson).

Sur la carte, la description des plats est minimaliste, laissant la part belle à l'imagination. La surprise est au rendez-vous à réception de l'assiette. Voyons voir si les plats ainsi énumérés vous parlent ...

  • Terrine de cochon, pickles

  • Lieu jaune, panais, ail des ours

  • Veau, harengs, betteraves

  • Pigeonneau rôti entier

  • Lotte rôtie sur l'os

  • Côte de cochon d'Antan

Ça va, vous n'avez pas trop l'eau à la bouche ? En tout cas, c'est vraiment L'ADRESSE à retenir !



 

Notre avis



Nous avions très envie de découvrir cette région de France où la nature est encore préservée. Des zones sauvages permettent aux espèces animales de se développer en toute quiétude. Élément devenu rare de nos jours dans notre pays. Phoques et oiseaux migrateurs sont à observer avec le plus de respect possible pour préserver leur sérénité.

Mais nous avons également visité de jolis villages côtiers, à l'attrait indéniable. Les maisons de couleur donnent des airs de vacance et de villégiature, contrastant avec le calcaire de la côte d’Albâtre.

Et ces plages de sable fin, cette gastronomie à base de fruits de mer, ces sorties en mer ou à cheval pour contempler la nature environnante ...

Oui, la Baie de Somme, c'est tout ça et bien plus encore. Quelque soit la saison, elle est magnifique à découvrir. C'est sur, nous reviendrons !



 

Vos retours



J'espère que cet article vous a plu. Si c'est le cas, n'hésitez pas à l'épingler sur Pinterest et à me laisser un commentaire. Je me ferai un plaisir de vous répondre.


2 102 vues8 commentaires

Posts récents

Voir tout

8 Comments


geslie
Nov 02, 2023

Tellement contente de voir cette région mise à l'honneur. L'article est très complet, je prends conscience du travail énorme que ça demande !!! Waouh!! Bravo. Une vraie passionnée. Merci pour toutes ces pépites et informations que je vais utiliser à bon escient aux beaux jours !

Like
EspritGlobeTrotteuse
EspritGlobeTrotteuse
Nov 02, 2023
Replying to

Merci beaucoup pour ce gentil message.

Je suis ravie que cet article te plaise et te donne envie de découvrir cette magnifique région. Et quoi de plus beau que de prendre le temps de marcher les pieds dans le sable et observer les phoques prendre le soleil ? Un retour à la nature qui fait tellement de bien. La région s'y prète admirablement bien.

Like

rathier_myriam
rathier_myriam
Jun 08, 2023

Un très bel article sur la Baie de Somme. C'est une région que je ne connais pas mais qui mérite vraiment d'être découverte, les jolies maisons de bord de mer, la réserve ornithologique, les balades à cheval, les plages de pêcheurs...

J'espère un jour avoir la bonheur de découvrir cette belle région avec mes loulous. 😍

Like
EspritGlobeTrotteuse
EspritGlobeTrotteuse
Jun 08, 2023
Replying to

Merci beaucoup. Je confirme que cette région est vraiment superbe. Une destination nature comme on aime tant! Avec les enfants, ce se prête totalement!

Like

Sophie Gouverne
Sophie Gouverne
Jun 07, 2023

Bonjour Sandrine,


J'ai lu avec beaucoup d'intérêt ton article sur la Baie de Somme, car c'est là que nous partons dans une dizaine de jours!! J'ai pris quelques notes......

Bisous


Sophie (sogo)

Like
EspritGlobeTrotteuse
EspritGlobeTrotteuse
Jun 07, 2023
Replying to

Coucou Sophie,

Je suis ravie de ton passage par ici, et encore plus de voir que mes conseils te seront utiles très rapidement. N'hésite pas à me faire un retour.

Bises

Sandrine

Like

Guest
Jun 07, 2023

.......ça donne envie d'y aller !!!

Like
EspritGlobeTrotteuse
EspritGlobeTrotteuse
Jun 07, 2023
Replying to

Merci beaucoup. Je suis ravie que cet article te plaise et te donne des idées de séjour. C'est une très belle destination nature !

Like
bottom of page