Route des lavandes : Les meilleurs spots photo

Dernière mise à jour : 12 juil. 2021



Avec l'arrivée de l'été, un petit road trip nous faisait très envie : contempler les champs de lavandes à perte de vue. Et quoi de mieux que de parcourir la ou les routes des Lavandes dans le Sud de la France pour découvrir cette fleur qui sent bon le Sud.


Longue de plus de 1200 km, cette boucle partant de Crest dans la Drôme et descendant jusqu'au plateau de Valensole dans les Alpes de Haute Provence, nous offre des paysages magnifiques mais également de très jolis villages provençaux. Ces derniers seront à découvrir dans un article qui arrivera très vite.


Lors de ce road trip, nous avons repéré de magnifiques spots photos que nous avons très envie de partager avec vous. C'est parti !



Sommaire



Comme il est toujours plus facile de se repérer à l'aide d'une carte, voici un aperçu des points d'intérêt sur la route des lavandes.



 

Spots photo



Saoû


Première halte à seulement 30 minutes de Crest. Eh oui, les lavandes sont déjà observables à si peu de distance de notre point de départ. Nous sommes en Drôme Provençale. Le village de Saoû est réputé pour sa magnifique forêt et pour la chaîne de montagne du Diois. On peut noter en arrière plan la montagne de la Forêt de Saoû, qui culmine du côté oriental avec les sommets des Trois Becs.



Grignan


Ici, c'est le joli village de Grignan qui se trouve en arrière plan. Pour avoir cette jolie vue, nous vous conseillons de vous rendre près du cimetière. Champs de lavande ou champs de blé (au choix) vous offriront un très joli panorama sur le village. Une jolie mise en bouche avant d'entamer la visite.




Abbaye de Senanque


L'abbaye de Senanque est un incontournable pour qui veut découvrir les champs de lavande. Vous ne trouvez pas que la vue est belle ?

Malheureusement, à notre passage, l'abbaye était en travaux. Sachez que les champs sont clôturés. Il ne vous est donc pas permis de vous promener au milieu des fleurs. Il est également interdit d'y faire voler son drone. Il s'agit d'un lieu de culte et les religieux aspirent à un peu de tranquillité malgré l'affluence en période touristique. L'abbaye étant située dans une vallée, le soleil met un peu de temps à apparaitre le matin et s'éclipse rapidement en fin de journée. Nous y étions vers 8h30, début des réjouissances.



Javon


A proximité du château de Javon, on peut observer plusieurs champs de lavande. Le premier se situe en amont du château quand on vient de l'abbaye de Senanque. De grands arbres cachent la vue sur le bâtiment. Quel dommage ! Mais de jolis coquelicots apportent une nouvelle touche de légèreté à cet ensemble très géométrique. Mais c'est aussi ce que l'on aime dans ce décor, jouer avec les lignes et perspectives. Mais nous y reviendrons un peu plus loin.


Le second champ se trouve à l'arrière du château. Il vous faut passer par dessus la chaine qui empêche les véhicules de passer. Si l'on n'y prête pas plus attention, on passerait à côté sans oser aller plus loin. Et pourtant, ça vaut le détour. Une nouvelle fois, un magnifique champ de lavande bien positionné avec en arrière plan une jolie montagne. N'est ce pas enchanteur ?



Sault


Sault est connu pour ses grands champs de lavande. Ils ne rivalisent peut-être pas avec ceux de Valensole mais vous serez assurés d'y trouver nettement moins de touristes. De plus, les lavandes sont un peu plus tardives. Donc si vous avez loupé le début de la floraison, vous pourrez vous rattraper ici.


Certains spots permettent d'admirer des bories. Ce sont des structures en pierres sèches construites principalement par les bergers lorsqu'ils gardaient leurs moutons. Ces cabanes leur servaient d'abris pour la nuit ou pendant les fortes chaleurs.


On peut aussi trouver sur son chemin de jolis moulins à vent qui servaient jadis à la production d'huile d'olive. En effet, outre les champs de lavande, la culture de l'olive est largement répandue dans la région.


Pour donner un effet différent à vos photos, n'hésitez pas à repérer des champs plus sauvages avec de jolies graminées qui apporteront de la légèreté au paysage. Vous aurez peut-être aussi la chance de découvrir des champs avec d'autres cultures donnant des couleurs plus contrastées.


Le village de Sault n'a pas vraiment d'attrait mais si vous recherchez un spot plutôt original, nous vous conseillons de vous rendre à l'hippodrome. En effet, c'est le seul de France qui possède en son centre un champ de lavande. Pas mal comme cadre pour les courses de chevaux. Mais si vous voulez vivre un tel évènement, il faudra bien vous renseigner. Une seule course par an est programmée en ces lieux.



Saint Michel l'Observatoire


Sur la route de Sault menant au plateau de Valensole, on peut faire un arrêt à Saint Michel l'Observatoire. Non seulement c'est un très beau point de chute en pleine nature (voir plus d'informations dans le paragraphe Infos Pratiques) mais en plus, on y a une très belle vue sur les champs de lavande et de sauge. Oui, la couleur rose claire est due à cette fleur. Vous trouverez de nombreux champs de cette plante dans les environs de Valensole.

Pour avoir ce joli point de vue, nous vous conseillons de monter au niveau du moulin à vent. Un chemin est accessible à l'entrée de l'observatoire astronomique.



Valensole


Le plateau de Valensole est le lieu le plus connu pour contempler les champs de lavandes. Malheureusement, victime de son succès, pendant la période de floraison, ce sont des cars de touristes qui arrivent et stationnent à proximité des champs. Autant dire que ça gâche un peu le spectacle. Mais pas de panique, il est toujours possible de s'éloigner pour avoir l'impression d'être seul au milieu de ce décor.


Des champs de lavande à perte de vue, c'est déjà impressionnant mais en plus quand on distingue le Mont Ventoux en arrière plan, c'est juste dingue. Un même champ et deux visions différentes. Pour cela, il suffit de s'avancer un peu (en faisant attention aux abeilles qui butinent tout autour de nous) et là, le paysage se dégage et nous offre une vue incroyable. Un conseil donc, n'hésitez pas à explorer et à vous éloigner un peu des sentiers balisés.


Et si nous vous proposions de diversifier les paysages ? Des valons, des champs de lavande mais aussi de blé et de sauge, des oliviers et des chênes et en fond le Mont Ventoux. Est-ce qu'on ne vous vend pas du rêve ? Eh oui, des paysages magnifiques qui changent des photos classiques de lavandes bien rectilignes. On ne peut qu'être séduit, non ?



 

Conseils photo



Dans ce paragraphe, je ne vous parlerai pas technique mais plutôt du regard du photographe. Il est tout à fait possible de faire de jolies photos sans être un pro de la photo. En effet, aujourd'hui que ce soit avec un APN (Appareil Photo Numérique) ou un téléphone portable, tous deux produisent des photos de très bonne qualité.


Ce qui fera la différence entre une photo lambda et une photo qui se démarque, c'est l’œil que vous porterez à votre sujet.


Si vous voulez rendre vos photos originales, pourquoi ne pas changer de point de vue ? Remarquez sur la première photo le champ de lavande classique, avec une jolie couleur violette qui prédomine, en tant que sujet principal. Mais si on se décale de quelques mètres et qu'on y intègre un champ de blé, là, nous serons saisis par le contraste des couleurs, des textures et une densité plus prononcée. La terre s'estompe au profit du végétal, donnant plus de chaleur à l'ensemble.


L'effet rendu peut-être complètement différent suivant l'orientation de votre appareil. Ainsi une photo paysage (horizontale) donnera plus une impression d'immensité. Pour cela, il faut que votre sujet occupe toute la place de votre photo. Le champ de lavande semble s'étirer à l'infini. Tandis que si vous orientez votre appareil en mode portrait (vertical), vous renforcez l'effet géométrique des lignes rectilignes. Mettez-vous bien parallèle à une travée pour renforcer l'effet produit.


Ce qui est intéressant également c'est de bouger. En se rapprochant de la courbe du terrain, le champ de lavande prend encore plus d'ampleur, comme s'il allait nous engloutir, tel une vague. Ne jamais hésiter à se mouvoir et à essayer de nouveaux points de vue qui sauront apporter une touche différente à votre photo.


La hauteur est aussi un élément structurant pour la prise de photo. Ainsi sur la première photo, nous nous situons au dessus du sujet. L'effet recherché est d'avoir un paysage dégagé sur la tour en ruine, le champ de lavande en premier plan et le champ de sauge à l'arrière. Cela reste néanmoins une prise de vue classique. Alors que si l'on se met à hauteur des lavandes, bien sur nous perdons ce qui constituait l'arrière plan, mais nous gagnons en intensité. Le sujet lavande reprend de la force dans cette composition.


Autre point important : la lumière. Il est judicieux d'attendre le bon moment pour une prise de photo. Pour sublimer ces fleurs violettes, les meilleurs moments sont le lever et le coucher de soleil. Dans le cas ci-dessous, c'est au crépuscule que la lumière rose a embelli le décor, intensifiant la couleur bleutée de la fleur.


Après le crépuscule, l'aube est un moment enchanteur pour la photographie. Le soleil bas dans le ciel apporte une couleur chaude et douce aux paysages. Il est possible de jouer avec les rayons du soleil pour un plus bel effet.


Avoir le soleil de face ou dans le dos, les effets seront totalement différents. En ayant le soleil face à vous, vous serez ébloui par l'intensité des rayons lumineux et le reste de votre sujet s'en trouvera assombri. L'appareil ne réussissant pas à équilibrer les contrastes. A l'inverse, en ayant le soleil dans le dos, le sujet sera intensément éclairé, avec de jolis contrastes dus aux jeux d'ombre et de lumière. N'hésitez pas à jouer avec ces ombres, qui peuvent aussi apporter de l'intérêt à votre photo.


Mais le maître mot, dans tous ces conseils, c'est : faites des tests et surtout amusez-vous. N'oubliez pas d'apporter de la vie à vos compositions, celles-ci n'en seront que plus attractives.


Nous espérons que ces conseils vous permettront de ramener de jolies photos de vos balades dans les lavandes. Mais avant toute chose, forgez-vous vos propres souvenirs.



 

Infos pratiques



  • Quand y aller ?

La meilleure période pour voir les champs de lavande en fleur est de mi-juin à mi-juillet. Néanmoins, cela peut varier en fonction de la météo. Ainsi en 2021, il y a eu 3 semaines de retard sur la floraison.

Pour avoir une meilleure visibilité sur cette période, vous pouvez contacter les offices du tourisme qui vous renseigneront avec plaisir.


Il est à noter également que la floraison de la lavande n'est pas la même sur toute la région. Pour cela, vous pouvez vous référer à la carte mise en introduction. En effet, suivant l'altitude des champs, la floraison peut-être plus tardive. C'est ainsi qu'au Sault, il y a 15 jours de retard par rapport au plateau de Valensole.


  • Comment se déplacer ?

Le meilleur moyen pour découvrir la route des lavandes est encore la voiture. En effet, longue de plus de 1200km, il est difficile de la parcourir autrement.

Néanmoins, vous pouvez prendre l'option de n'en faire qu'une partie. Le plateau de Valensole se fait très bien à vélo. Pour notre part, c'est à bord du JeanDrine (notre camping car) que nous avons effectué ce road trip, pour une plus grande liberté de mouvement.


  • Combien de temps prévoir sur place ?

Tout dépend encore une fois de la distance que vous souhaitez parcourir mais également des étapes que vous voulez marquer. Il serait dommage de s'arrêter au pied des villages sans aller les visiter.

Si vous souhaitez prendre votre temps et bien profiter des lieux, une semaine sera une bonne durée de séjour. Bien sur, vous pouvez y consacrer beaucoup plus de temps, si vous avez prévu de faire des randonnées ou des visites.


  • Où dormir ?

Équipés de notre camping car, nous n'avons pas eu à nous préoccuper de nos hébergements. C'est la liberté que nous offre ce type de véhicule : pouvoir se poser où on veut, quand on veut sans avoir à planifier un itinéraire bien précis puisqu'on peut le modifier à volonté. Mais pour trouver les supers spots, nous nous aidons de l'application Park4Night (gratuit). Vous pouvez également adhérer à la communauté FrancePassion (pour 30€/an) et là, ce sont des agriculteurs qui vous accueillent pour une nuit. Top non ?


Néanmoins, durant ce séjour, nous avons testé un hébergement insolite comme on aime tant. Au sein du camping Sous les étoiles de Saint Michel l'observatoire, la marque Lodg'ing a établi un campement de tentes sahariennes. Immédiatement, on est transporté ailleurs. Sommes-nous vraiment dans le Luberon ?

Son fondateur, après avoir voyagé dans différents pays notamment en Afrique, a voulu recréer cette ambiance avec une volonté de retour aux sources et de dépaysement. Le concept : minimalisme, confort et écologie. Les meubles sont fabriqués en bambou au Vietnam (très prochainement, en France dans une entreprise locale), le linge est produit dans le Luberon et nettoyé par une entreprise solidaire. L'éclairage est fourni par des panneaux solaires. Nous avons totalement adhéré aux valeurs de la marque qui sont proches des nôtres.

On peut aussi noter au passage le très bon accueil que nous a réservé Paul, le gérant du site, qui nous a fait découvrir le campement mais aussi nous a proposé une dégustation d'un très bon sirop de lavande.

Pour manger, des barbecues sont mis à disposition des clients. Mais vous pouvez également vous rendre au restaurant de l'hôtel ou l'accueil de l'équipe fut des plus chaleureux. On vous recommande fortement de tester les pizzas du chef ainsi que les bières locales. On s'est régalés.

A la tombée de la nuit, prenez le temps de vous détendre dans les transats installés à côté de votre tente. Un plaid est même à votre disposition si la soirée est fraiche. Et là, levez les yeux vers le ciel. Par temps dégagé, vous pourrez admirer en toute tranquillité la voie lactée. Quel beau spectacle ! Vous comprenez mieux pourquoi on se trouve juste à côté de l'observatoire astronomique ! Le lieu est idéal pour observer les étoiles. Aucune pollution lumineuse n'est à déplorer.


  • Où manger ?

Nous ne saurions que vous conseiller de tester les spécialités locales. Pour cela, vous avez le choix entre marchés traditionnels (avec de nombreux producteurs locaux et bio) mais aussi des petits restaurants.


  • Bons plans

En tant que camping caristes, nous privilégions la liberté de mouvement et de pouvoir nous installer dans des endroits calmes, loin des structures qui rassemblent du monde, à savoir les campings. Pour cela, on se fait aider de l'application Park4Night qui recense les aires de service (gratuites ou payantes), mais également les lieux de stationnement de jour comme de nuit.


Lors de ce séjour, nous voulions nous organiser un vol en montgolfière au dessus des Gorges du Verdon et du plateau de Valensole. Malheureusement, cela a été pris d'assaut. Mais n'hésitez pas à tenter l'expérience, ça doit être génial.


Nous vous avons parlé un peu plus haut du campement à Saint Michel l'Observatoire. Sachez que vous pouvez découvrir l'observatoire grâce à des visites guidées. Cela intéressera à coup sur les enfants et vous fera une pause dans la découverte des lavandes. Il est tellement rare d'observer un ciel aussi bien dégagé.




 

Notre avis


Cette découverte des champs de fleurs au fil de la route des lavandes a été un vrai régal. Non seulement nous avons découvert de magnifiques paysages mais également de très jolis villages provençaux.


Nous avons été chanceux de pouvoir observer ces points de vue sans la masse de touristes habituelle. Quelque part, nous avons pu profiter de la crise covid en étant seuls, accompagnés des abeilles et papillons. Enchanteur, non ? C'est donc le moment d'y aller !


En tout cas, c'est sur, nous reviendrons.




 

Vos retours



Nous espérons que cet article vous a plu. Si c'est le cas, n'hésitez pas à l'épingler sur Pinterest et à nous laisser un commentaire. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

138 vues6 commentaires