Cyclades : 2 jours à Mykonos




Si vous rêvez de ciel bleu, de mer turquoise, de paysages impressionnants, de villages authentiques ...

Si vous bavez devant les photos instagram montrant des ruelles et maisons blanches, des dômes bleus et des bougainvilliers en fleurs ...

Si vous voulez faire de l'exercice et pratiquer la randonnée ou tout simplement gravir les innombrables escaliers qui se mettront sur votre chemin ...

Si vous souhaitez oublier, le temps des vacances, les contraintes liées au Covid (de façon sécurisée, il va s'en dire!) ...

Je crois que cette destination est faite pour vous. Il s'agit des Cyclades. Ces belles îles grecques en mer Égée vous raviront à coup sur. Elles sont toutes différentes et c'est ce que je vous propose de découvrir à travers ce circuit sur 7 îles.

Je vous emmène vivre un voyage de 3 semaines dans les Cyclades (voyage réalisé en septembre 2021) à la découverte de ses merveilles.

Je vous explique tout sur l'organisation de ce séjour, mais également mes coups de cœur, les bons plans et le budget à prévoir.


Je vous propose de découvrir la première ile de ce voyage : Mykonos.



Sommaire


 

Notre itinéraire



Comme il est toujours plus facile de se repérer à l'aide d'une carte, voici un aperçu de l'itinéraire que nous avons suivi pour ce voyage de 3 semaines dans les Cyclades.



Mykonos est réputée pour ses lieux de fête! Ce n'est pas vraiment ce qui nous intéresse le plus. Nous recherchons plus des lieux authentiques, qui ont du charme et qui ont su garder leur âme originelle.

En pleine journée, il sera très difficile voire impossible de retrouver cette douce ambiance. Néanmoins, en se levant tôt et donc en se promenant aux heures où tout le monde dort encore (avant 10h), vous pourrez profiter des ruelles vides et apprécier le charme des lieux.




Mykonos (Hora)


Mykonos (Hora) est la plus grande ville de l'île. C'est là que se concentrent les plus jolies curiosités de Mykonos. Mais ce n'est pas pour autant que nous négligerons le reste de l'île. Je vous en reparlerai un peu plus loin.



  • Ruelles de Mykonos


Je vous propose de commencer la découverte de la ville par ses petites ruelles.

Si je vous conseille de vous perdre, je peux vous garantir que ça sera chose aisée.

Le centre labyrinthique a beau être de petite taille, il est facile de s'y perdre. On s'en amuse au début mais cela peut devenir agaçant à la longue, surtout lorsqu'on est pris dans le flot des groupes de touristes. Si vous êtes perdu, regagnez le front de mer et longez le secteur des ruelles avant de vous y enfoncer de nouveau, même s'il vous semble qu'un itinéraire plus direct existe.


Anecdote voyage :

Lorsque nous cherchions notre hébergement, nous avons eu de nombreuses difficultés à nous repérer. Ici, pas de nom de rue, pas de numéro sur les portes. Une astuce est de demander un point de repère. Ça peut être une boutique, une église ... Ça aide beaucoup, déjà avec le GPS mais aussi dans la communication avec les autres. N'hésitez pas à vous renseigner auprès des commerçants qui connaissent par cœur le plan de la ville. Pour nous, touristes, c'est un véritable labyrinthe.


Promenez-vous au milieu de ces petites ruelles blanchies à la chaux, aux sols ornés de dessins, aux boutiques joliment décorées, aux terrasses qui invitent au farniente et à la découverte culinaire, aux églises orthodoxes pleines de charme ...


Vos pas vous mènent vers le vieux château. Ici, il ne reste plus que des ruines. Vous pouvez circuler entre des murs, mais difficile de se représenter la grandeur des lieux. Néanmoins, vous avez une jolie vue sur la mer et une petite église tout mignonne : Panagia Paraportiani. Construite entre les XVe et XVIIe siècles, cette célèbre église de Mykonos se compose de quatre petites chapelles, auxquelles s'ajoute une cinquième en hauteur accessible par un escalier extérieur. Elle est généralement fermée mais c'est avant tout sa façade blanchie à la chaux et son profil de rocher qui la rend particulièrement photogénique.


  • Little Venice


Continuez à longer le front de mer sur la gauche pour arriver rapidement à toute une série de restaurants ayant les pieds dans l'eau. Et vous aussi ... Suivant la force du vent et des vagues, la jetée est souvent submergée. Mais c'est ce qui fait aussi le charme des lieux. Retournez-vous et contempler Little Venice. C'est le nom donné à ces maisons qui surplombent la mer. N'espérez pas pouvoir y accéder. Nous avons tenté mais avons fait chou blanc. Ces maisons sont privées et n'offrent pas d'accès aux touristes. Quelques boutiques offrent une fenêtre sur la mer, mais pas plus. Le meilleur endroit pour l'observer reste encore les restaurants précédemment indiqués. Si vous souhaitez y manger, il vous faudra réserver et attention à l'addition. Ils profitent grandement de leur situation !


  • Les moulins à vent


Poursuivez toujours vers le Sud et là, admirer les fameux moulins à vent (ou windmills) qui font la renommée des Cyclades. Que ce soit en plein jour ou au coucher du soleil, le spectacle est là. Et forcément, tout le monde l'a compris. C'est le lieu de rassemblement des touristes, principalement aux dernières lueurs du jour où la lumière est magnifique.


  • Port de Mykonos


Si l'on revient sur nos pas et que l'on continue de longer la mer sur la droite, nous arrivons au petit port de pêche de Mykonos Town. On peut y voir de jolis bateaux de pêche colorés, une église orthodoxe et la vue sur les maisons blanches est très sympa.

Au bout du port, nous vous invitons à pénétrer dans les ruelles. Là, ça commence à grimper. Ça nous met en jambe pour les prochaines iles ... De magnifiques bougainvilliers ornent les maisons, les ruelles sont pleines de charme et on se trouve bien loin des touristes. Ouf, un peu de calme.

En continuant l'ascension, on arrive facilement à un nouveau moulin à vent, bien plus isolé que les précédents et offrant une vue dégagée sur tout Mykonos Town. Ça serait dommage de se priver.




Monastère de Tourliani


Hormis Mykonos Town (Hora), le seul autre village sur l'île est Ano Mera, où se trouve le monastère de Tourliani, fondé en 1537 puis reconstruit en 1767. L'ensemble, aux allures de château, comprend une somptueuse église coiffée d'une coupole et renfermant une icône dorée finement ouvragée ainsi qu'un petit musée où l'on peut voir des habits sacerdotaux, des documents historiques et des icônes.


Conseil voyage :

Un monastère est avant tout un lieu de prière. Donc il est important de respecter les cérémonies qui sont célébrées quotidiennement. Personnellement, nous attendons dehors que celles-ci se terminent avant de pénétrer sur le site.

Pensez également à vous habiller correctement : épaules et jambes couvertes. Au mieux vous serez invité à revêtir un vêtement plus couvrant, au pire, vous serez refusé à l'entrée.

Tarif Musée : 1€

Horaires : 10h-13h et 15h30-19h




Plages de Mykonos


Quand elles étaient encore sauvages, les plages de sable blond de Mykonos faisaient la fierté des Grecs. Désormais, elles sont envahies de parasols, flanquées de bars animés et bondées d'adeptes du bronzage. L'ambiance va de la frénésie la plus totale au snobisme absolu et le degré de nudité est variable.

Si vous n'êtes pas motorisé, prenez un bus à Mykonos (Hora) ou empruntez les caïques depuis Ornos et Platys Gialos pour atteindre les plages les plus éloignées. Mykonos Sea Transfer donne les horaires sur son site internet.


Voici une sélection de plages où poser votre serviette :

  • Super Paradise : La plage de Super Paradise est un haut lieu de la communauté gay de Mykonos. Choisissez entre les paillettes du JackieO' Beach Club, sur le promontoire au sud de la plage, et les tables sur le sable du bar de plage. En saison, un bus privé s'y rend depuis la gare routière Fabrika de Mykonos (Hora).

  • Paraga : Ce magnifique croissant de sable, dont le succès remonte à l'époque des hippies, est connu pour ses fêtes de plage. On y trouve un bon choix de tavernes, une auberge de jeunesse festive, une petite section gay et une zone nudiste. Des bus s'y rendent depuis la gare routière Fabrika de Mykonos (Hora).

  • Agrari : Vous aurez toute la place d'étendre votre serviette sur cette jolie crique de sable, où un bar de plage permet de s'abriter du soleil. Aucun bus ne dessert la plage, qui n'est qu'à une courte marche d'Elia.

  • Panormos : Une bonne portion de cette magnifique plage de sable a été cédée à un grand bar de plage, mais il reste quand même beaucoup de place pour étendre sa serviette. Bonne taverne au bord du sable.

  • Kapari : Cernée par les falaises, cette jolie crique sableuse se rejoint en une courte marche par un sentier partant de l’extrémité ouest d'Agios Ionnis.

  • Psarou : Les fins connaisseurs de la région se retrouvent sur cette longue plage de sable blanc bordée d'eaux turquoises, à une courte marche de Platys Gialos.


De notre côté, nous avons testé la plage de Fokos. Nous voulions un lieu préservé du tourisme, donc tranquille. Je crois qu'on a trouvé la bonne plage. Nous étions seuls au monde.

Cette jolie crique de sable fin est entourée de rochers du plus bel effet. Par contre, attention aux vagues. Quand nous y étions, le vent soufflait beaucoup et le sable nous fouettait les jambes. Mais de façon générale, Mykonos est une ile assez venteuse.

Conseil voyage :

Pour accéder à la plage de Fokos, il vous faudra un quad. En effet, la route est très cahoteuse et pas recommandée aux voitures de location. En cas de pépin, pas sur que vous soyez indemnisés.


Anecdote voyage :

Les Cyclades sont connues pour l'élevage de brebis. Eh oui, ce n'est pas pour rien que le fromage grec par excellence est la Feta. Et bien quelque soit l'ile où vous serez, vous tomberez forcément nez à nez avec un troupeau de ces jolies brebis. Elles sont en totale liberté et se promènent le long des routes. Alors faites bien attention en roulant, parce qu'elles traversent sans prévenir.




Cap Armenistis


A l’extrémité Nord Ouest de l'île de Mykonos, vous pouvez vous rendre au Cap Armenistis. Vous y trouverez un joli phare qui malheureusement ne se visite pas.

Celui-ci a été construit suite au naufrage d'un navire anglais au XIXe siècle, faisant 11 morts parmi les membres d'équipage.

Le point de vue sur la côte et la mer Égée est superbe. C'est également le meilleur endroit pour y admirer un magnifique coucher de soleil. Qui dit Cap dit aussi beaucoup de vent. Attention à ne pas vous envoler, ça y souffle très fort.

Conseil voyage :

Sur le trajet retour pour Hora, n'hésitez pas à vous arrêter pour admirer le panorama sur la ville et la côte. Vous serez saisi par la beauté du paysage.



C'est sur cette dernière visite que se termine la découverte de l'île de Mykonos. Direction Amorgos pour la suite du road trip d'île en île.


 

Notre Avis


  • Groupe

Les Cyclades se prêtent très bien à une découverte en famille (avec enfants de tous âges), entre amis, en solo ou en couple comme c'est le cas pour nous. Nous voulions d'un voyage en amoureux, conjuguant soleil, plage, bonne nourriture et de jolis paysages. Et je crois qu'on a trouvé le bon compromis sur tous ces critères.

  • Programme

Je pense que vous commencez à me connaître un peu et donc vous savez que j'aime que tout soit calé avant notre départ. Alors forcément, j'avais déjà tout repéré sur une carte : points d'intérêt, plage, hébergement, trajet pour aller d'un endroit à une autre, comment récupérer le véhicule ...

Mais on n'est jamais à l'abri d'imprévu et c'est ce qui fait aussi le charme des voyages. Enfin, pas trop quand même, on est d'accord ? Alors surtout, ne faites pas un programme où tout est minuté. Prévoyez du temps de repos, mais aussi de quoi intégrer des visites non prévues. Les locaux, au fil des rencontres, vous partageront des bons plans. Et ce sont les mieux placés pour vous renseigner sur des découvertes hors des sentiers battus.


Sinon, on ne va pas vous le cacher, le plus intéressant à Mykonos reste Hora. Le charme des moulins à vent, de Little Venice, mais aussi des petites ruelles blanches au milieu des maisons et des bougainvilliers, les coupelles bleues des églises ... Le cliché parfait des Cyclades.

Sur ce séjour, nous sommes restés 2 jours à Mykonos. Je pense que c'est suffisant pour voir l'essentiel. Bien sur, il est toujours possible d'y rester plus longtemps, notamment pour profiter des plages. Mais il y a tellement plus joli ailleurs. Vous allez découvrir cela dans les prochains articles.



 

Notre budget




Durée du séjour : 2 jours

  • Transport : 47% soit 171€/pers.

Cela peut sembler élevé mais dans ce poste de dépense, je mets notamment le billet d'avion aller entre Paris et Mykonos pour 104,44€, la location de la voiture à 45€ pour 24h mais également l'essence, les taxis pour aller à l'aéroport d'Orly et celui pour faire le trajet entre l'aéroport de Mykonos et Chora : 7,5€/pers.

  • Alimentation : 26% soit 95€/pers.

Sur Mykonos, les restaurants sont vraiment très chers. Et c'est malheureusement le cas dans toutes les Cyclades. On m'avait vendu une nourriture à bas coût, je vous informe que c'est mensonger. Bien sur, si vous souhaitez vous nourrir exclusivement de Gyros, cela ne vous coutera presque rien mais si vous voulez gouter à la cuisine traditionnelle avec des plats variés, vous ne vous en tirerez pas à moins de 15€ par personne.

Nous avons également dépensé 20€/pers pour accéder au 180° Sunset Bar. Je vous en parle un peu après. Mais clairement, vous pouvez faire des économies en n'y allant pas.

Précision qui a son importance également, nous n'avions pas de petits déjeuners prévus dans nos hébergements et il faut également acheter de l'eau en bouteille. L'eau du robinet n'étant pas potable dans les Cyclades.

  • Hébergement : 27% soit 100€

Sur l'ensemble de notre séjour, nous avons choisi des AirBnB qui ont permis de réduire considérablement la note face à des hôtels. Pour 2 nuits sur place, nous en avons eu pour 100€ par personne. Cela représente un bon budget mais n'oublions pas que nous sommes à Mykonos, une île pour faire la fête et les prix s'en ressentent partout.


Ce qui fait un budget global de 365€/pers pour 2 jours.


 

Infos Pratiques


  • Quand partir ?

Printemps (avril-juin), profitez du soleil du début de la saison en évitant la canicule et les bateaux bondés.

Été (juillet-août), soleil et plage le jour, douces senteurs le soir et nuits festives. Foule et prix au plus haut.

Automne (septembre-octobre), moins de monde, mer encore chaude et balades tranquilles sur les hauteurs.

Hiver (novembre-mars), prix des hébergements pouvant être divisé par deux mais ferries réduits au minimum et nombreux hôtels, sites et restaurants fermés.


  • Visa

Avant le départ, contactez les ambassades et consulats pour s'assurer que les modalités d'entrée sur le territoire n'ont pas changé.


La Grèce est un pays membre de l'espace Schengen. Pour entrer en Grèce, les Français, les Belges et les Suisses doivent présenter une carte d'identité ou un passeport en cours de validité. Les Canadiens peuvent séjourner en Grèce jusqu'à 90 jours sans visa en présentant un passeport valable encore 3 mois après leur départ.


  • Santé

L'eau dans les Cyclades n'est pas potable, évitez donc de boire l'eau du robinet, ne boire que de l'eau minérale en bouteille. Évitez également les glaces et glaçons faits avec l'eau du robinet.


On va généralement dans les Cyclades pour profiter du soleil. Mais attention, celui-ci peut cogner bien fort. Penser à emporter chapeau, lunettes de soleil et surtout crème solaire. Il serait dommage d'attraper un coup de soleil voire une insolation par négligence.


  • Courant électrique

Il existe deux types de prises murales :

- les prises rondes de type F 230V/50Hz

- les prises plates de type C 220V/50Hz

Nous n'avons réussi à utiliser que les prises plates. Les autres ne correspondaient pas.

Par précaution, je vous conseille toujours de vous munir d'un adaptateur universel pour recharger appareils photos, caméras vidéo, ordinateurs portables ... C'est plus prudent. Ça serait dommage de tomber en rideau à cause d'un tel oubli.

  • Décalage horaire

Il y a 1h de décalage horaire entre la France et la Grèce. Ainsi, quand il est 12h en France, il est 13h en Grèce. En complément du décalage horaire, je recherche très souvent à connaître les heures de lever et coucher de soleil. En effet, il y a des lieux qui sont merveilleux à ces heures bien précises. Sur le site Sunrise-and-Sunset.com vous pourrez trouver toutes les informations nécessaires, en fonction du lieu et de la date souhaitée. C'est super pratique !

  • Monnaie

Faisant partie de la zone Euro, la Grèce possède donc la même monnaie que la France. Nettement plus facile pour tous types de règlements.

En dehors des grosses localités, mieux vaut prévoir des espèces et ne pas compter uniquement sur votre carte bancaire. Toutes les structures ne sont pas forcément fournies en lecteur.

La plupart des lieux touristiques ont un ou plusieurs DAB, mais ils ne fonctionnent pas toujours.

Laissez un pourboire de 10 à 20% de l'addition, au restaurant, lorsque le service n'est pas compris. Dans le cas contraire, un petit pourboire est toujours apprécié. Pour un taxi, arrondissez le prix de quelques euros.

Pour les règlements par CB, suivant votre banque, vous aurez ou non des frais bancaires. Pour ma part, j'ai opté pour une carte Ultim chez Boursorama Banque. Elle me permet de faire des paiements et des retraits totalement gratuits. Les frais de carte sont également gratuits à condition de faire un paiement par mois (sans minimum d'achat). C'est le top! Si vous souhaitez un parrainage, n'hésitez pas à me contacter.

  • Téléphone

Pour communiquer en Grèce, rien de plus simple. Votre abonnement comprend déjà les communications en Europe. N'hésitez pas non plus à profiter du wifi gratuit dans votre hébergement. C'est bien pratique pour économiser un peu de votre forfait.

  • Où manger ?

A Mykonos (Hora), vous aurez l'embarras du choix pour trouver un endroit où vous restaurer.

Mais attention aux arnaques. Nous trouvons que certains pratiquent des prix horriblement élevés sous prétexte que leur emplacement fait rêver. Un demi-avocat et 4 crevettes à 12€, c'est clairement du vol. J'ai tiré la tête quand j'ai vu mon plat arriver.

C'est pourquoi je vous indique ici deux endroits qui valent vraiment le coup :

  • Sakis Grill House : Alternative idéale aux restaurants hors de prix du centre, ce grill est constamment envahi de convives attablés devant de copieux souvlakis de porc ou de poulet, ou de gyros pitas débordant de viande grillée. Nous y avons dégusté de délicieux gyros pour un prix dérisoire (5,80€ pour deux, boissons comprises). Prévoyez de venir tôt, les places assises sont rares.

  • Taverna Paraportiani : Si vous recherchez de la nourriture traditionnelle grecque, je vous invite à vous diriger vers les tavernes. Et particulièrement celle-ci avec une variété impressionnante de poissons frais. Le restaurant ne paie pas de mine, mais nous nous sommes régalés


Je voudrai également vous parler d'un établissement qui est recommandé par tous et notamment par les instagrameurs en recherche de cliché qui fait rêver. Comme beaucoup, nous sommes allés au 180° Sunset Bar afin d'admirer un magnifique coucher de soleil sur Hora. Ne vous faites pas avoir. Pour avoir accès au point de vue, il vous faudra débourser 20€ d'entrée sur le site. Pas moyen d'y rentrer sans payer. Avec ces 20€, vous avez le droit à une consommation. Ça fait cher la consommation, surtout pour moi qui ne bois pas d'alcool. Si vous souhaitez avoir une place assise, arrivez tôt. On commence à faire la queue avant 18h (pour ne rentrer qu'à partir de 18h30) et si vous n'êtes pas dans les premiers, vous n'aurez pas de place. De nombreuses tables sont réservées à l'avance. Et une fois installé, c'est la cohue. Chacun veut sa photo avec le point de vue, certains sont postés devant toi. Tu n'as plus qu'à regarder ton cocktail dans les yeux ! Non, décidément, bien trop de monde et trop bling bling pour nous. Surtout que des points de vue pour contempler le coucher de soleil, il y a en ailleurs ...


  • Où dormir ?

Nous avons opté pour un hébergement AirBnB bien moins cher qu'une chambre d'hôtel. Notre choix s'est porté pour un petit appartement en plein centre de Hora. Nous étions donc idéalement situé pour découvrir la ville, et se perdre dans ses ruelles. Parce que oui, il faut se l'avouer, en premier lieu, il n'est pas évident de se retrouver dans ce labyrinthe.

Tarif : 198,80€ pour 2 nuits


  • Comment se déplacer ?

Des bus (2€) relient l'aéroport à la gare routière Fabrika de Mykonos (Chora). Certains hôtels et pensions offrent le transport depuis/vers l'aéroport ou le port. Autrement, vous pouvez leur demander de vous réserver une navette (environ 10€), ou encore prendre un taxi (environ 15€).


Anecdote voyage :

Pour notre première venue dans les Cyclades, nous ne savions pas comment nous orienter, aussi nous avons pris l'option taxi dans l'espoir que celui-ci nous déposerait au plus près de notre hébergement. C'était sans compter que Hora est entièrement piéton. Nous avons donc été déposés à la gare routière Fabrika, comme tous les bus. Erreur de débutants, nous aurions pu prendre le bus ! Cela nous aurait coûté 4€ au lieu de 15€. Donc si votre logement est dans Hora centre, ne faite pas la même erreur ...


Pour vous rendre sur les différentes plages de l'île, vous pouvez emprunter les bateaux-taxis de la compagnie Mykonos Sea Transfer. Les horaires sont consultables sur leur site internet. Le principal point de départ est Platys Gialos, avec possibilité d'embarquer aux arrêts des plages d'Ornos, Paraga, Paradise, Super Paradise, Agrari et Elia. Des croisières et des itinéraires personnalisés peuvent aussi être organisés.


Pour aller du Nouveau port à Mykonos (Hora), les taxis-bateaux Sea Bus (2€ l'aller simple, durée 8min) proposent des départs chaque heure de 7h30 à 22h30 et toutes les 30min de 10h30 à 18h30. Cela peut vous être très utile quand on sait que les ferries inter-iles partent et arrivent du Nouveau port.


Pour circuler au sein même de l'île, nous avons fait le choix de louer un véhicule. Nous aurions pu prendre l'option bus local mais notre séjour étant court, nous voulions être efficaces et perdre le moins de temps possible. Surtout que certains endroits ne sont pas desservis par les transports en commun.

Nous sommes passés par la plateforme de réservation BikesBooking pour louer notre voiture. On en a eu pour 45€ pour 24h.


Enfin, pour vous rendre d'une île à l'autre, nous vous recommandons de prendre le ferry.

En haute saison, Mykonos est bien reliée aux îles voisines, dont Syros (20€, 40min, 3/j), Naxos (29-39€, 40min-1h45, jusqu'à 11/j) et Santorin (52-68€, 1h45-4h, 7/j). N'hésitez pas à consulter le site Ferries.gr pour avoir tous les détails des trajets. Les agences de voyage sont nombreuses dans la ville de Mykonos. Attention toutefois, si vous allez en agence et que vous vous enregistrez en guichet (et non en ligne), ils vous feront payer une surtaxe. Ayez le en tête. Autre info qui a son importance, les ferries ont souvent du retard à cause des conditions météo. Ils peuvent carrément être annulés. On vous parle en connaissance de cause. Donc soyez patients et n'oubliez pas que vous êtes avant tout en vacances, donc relax ...



 

Vos Retours



J'espère que cet article vous a plu. Si c'est le cas, n'hésitez pas à l'épingler sur Pinterest et à me laisser un commentaire. Je me ferai un plaisir de vous répondre.

796 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout