top of page

Observer la parade amoureuse des Flamants roses



S'il est un phénomène naturel que je voulais observer, c'est bien la parade amoureuse des Flamants roses. Et sur notre territoire, il existe une région où l'on retrouve ces oiseaux en nombre : la Camargue.

La Camargue, cette vaste étendue de marais, de rivières et de lacs située dans le sud de la France, est célèbre pour sa faune exceptionnelle. Parmi les spectacles naturels les plus captivants qu'elle offre, la parade amoureuse des Flamants roses se distingue par sa grâce et sa beauté, un véritable ballet nuptial dont les couleurs et les mouvements harmonieux fascinent observateurs et photographes du monde entier.

Je vous propose de venir passer une après-midi dans cette région et plus particulièrement au parc ornithologique du Pont de Gau pour observer ce magnifique ballet plein de poésie.



Sommaire



 

Découverte du Parc Ornithologique du Pont de Gau



Comme il est toujours plus facile de se repérer à l'aide d'une carte, en voici une qui permet de situer le parc ornithologique du Pont de Gau dans notre belle France.


Carte Parc ornithologique du Pont de Gau

Niché au cœur de la Camargue, une région naturelle exceptionnelle du sud de la France, le Parc Ornithologique du Pont de Gau se présente comme un sanctuaire pour les amoureux de la nature et les passionnés d'oiseaux. Ouvert au public en 1949, ce parc de 60 hectares offre un espace privilégié pour observer de près la faune et la flore camarguaises, avec une attention particulière portée sur les oiseaux, ces êtres majestueux qui caractérisent si bien les paysages de la région.


  • Un refuge pour la faune aviaire

Le Parc Ornithologique du Pont de Gau constitue un havre pour des centaines d'espèces d'oiseaux, qu'ils soient sédentaires ou migrateurs. Les visiteurs peuvent y observer des Flamants roses en grand nombre, ces emblèmes de la Camargue, mais également des hérons, des cigognes, des aigrettes, et bien d'autres espèces qui peuplent les étangs, les marais et les roselières du parc.


Ce qui rend le Parc Ornithologique du Pont de Gau unique, c'est la proximité avec laquelle les visiteurs peuvent approcher les oiseaux. Grâce à un réseau de sentiers et de pontons aménagés avec soin au sein des différents habitats naturels, il est possible de s'immerger dans l'univers de ces espèces sans les déranger, permettant ainsi des observations et des prises de photos exceptionnelles.


  • Une immersion dans les paysages camarguais

Le parc ne se limite pas à l'observation des oiseaux. Il offre également une immersion complète dans la diversité des paysages camarguais. Entre terre et eau, le visiteur traverse des zones humides, des étangs, des marais salants, et des zones de roselière, découvrant au passage la flore spécifique de ces milieux, tels que les salicornes, les joncs, et les roseaux.


La gestion du Parc Ornithologique du Pont de Gau vise à préserver cet équilibre fragile entre les différents écosystèmes. Des actions de conservation et d'éducation environnementale sont régulièrement menées, sensibilisant le public à l'importance de la biodiversité et aux défis de sa préservation.


  • Un centre de soins pour les oiseaux blessés

Le parc joue également un rôle crucial dans la protection des oiseaux grâce à son centre de soins. Les oiseaux blessés ou en difficulté, souvent victimes de collisions ou de pollution, y sont accueillis, soignés, puis relâchés dans leur milieu naturel. Ce centre de soins illustre l'engagement du parc en faveur de la faune sauvage et sa contribution active à la conservation des espèces.


  • Une Expérience Éducative et Sensible

La visite du Parc Ornithologique du Pont de Gau est une expérience à la fois éducative et sensible. Elle permet de comprendre la complexité et la beauté des écosystèmes camarguais, tout en offrant un moment de contemplation et de connexion profonde avec la nature. Des guides naturalistes proposent des visites commentées, enrichissant l'expérience des visiteurs par leurs connaissances sur la faune, la flore, et les enjeux écologiques de la Camargue.


Le Parc Ornithologique du Pont de Gau en Camargue est bien plus qu'un simple parc animalier. C'est un espace de découverte, de sensibilisation et de protection de la nature, où chaque visite contribue à soutenir les efforts de conservation de l'un des écosystèmes les plus précieux et emblématiques de France. Pour les amoureux de la nature, les photographes, les familles ou les chercheurs, une visite au parc promet une immersion inoubliable dans le monde fascinant des oiseaux et des paysages de la Camargue.



 

Tout savoir sur le Flamant rose



Avant de vous présenter la parade amoureuse des Flamants roses, il serait de bon ton d'en apprendre un peu plus sur cet oiseau si particulier et emblématique de la Camargue.


  • 6 espèces de flamants

On dénombre 6 espèces différentes de Flamants dans le monde. On pense immédiatement aux flamants roses, mais ne vous y trompez pas, il en existe bien d'autres.


Quatre d'entre elles vivent dans le Nouveau Monde (quelle dénomination surprenante pour parler du continent américain !) :

  • le Flamant du Chili : Phoenicopterus chilensis, dont la population d'environ 500.000 individus vit en Amérique du Sud,

  • le Flamant des Andes : Phoenicoparrus andinus, environ 100.000 individus peuplent les lacs de haute altitude des Andes,

  • le Flamant de James : Phoenicoparrus jamesi, le moins abondant avec environ 50.000 individus, ce Flamant fréquente les mêmes lieux que le Flamant des Andes,

  • le Flamant des Caraïbes : Phoenicopterus ruber, environ 90.000 individus vivant sur certaines îles des Caraïbes, la côte nord de l'Amérique du Sud et les Galapagos.

Deux espèces de Flamants vivent dans l'Ancien Monde (décidément, je ne me ferai pas à cette dénomination) :

  • le Flamant nain : Phoenconaias minor, l'espèce la plus abondante avec 3.000.000 d'individus principalement localisés dans le sud-est du continent africain,

  • le Flamant rose : Phoenicopterus roseus, dont la population mondiale est d'environ 800.000 individus. Présent sur une grande partie du continuent africain, dans le sud-ouest de l'Asie (de l'Inde à la Turquie) et dans le sud de l'Europe (où il est la seule espèce présente). C'est celui que l'on voit en Camargue.

Espèces de flamants

Crédit photo : S. Nicolle


  • Le Flamant rose

Certainement le plus bel ornement de la faune camarguaise, le Flamant rose surprend par ses particularités anatomiques : "... des pattes, aux pieds palmés, d'une longueur excessive, un corps ventru blanc nuancé de rose, avec une coloration plus vive au cou, sur la poitrine et le dos, les plumes de couverture sont d'un beau rouge carmin, alors que les rémiges sont noires, un long cou mince terminé par une petite tête, un bec rose à pointe noire, large et fortement arqué ..." Etienne Gallet "Les Flamants roses de Camargue" ed. Payot 1949


Les Flamants roses sont singuliers par leurs mœurs et leur anatomie. La forme du bec et leur façon de se nourrir sont tout à fait particulières. Ils sont également munis d'une glande pour évacuer le sel par les narines ce qui leur permet de vivre dans des zones sursalées que ne fréquentent pas d'autre espèces d'oiseaux. Par ailleurs, le flamant est une des rares espèces à élever ses poussins en crèche. Enfin, sa couleur rose est extrêmement rare dans le monde animal.


Pas de différence de coloration de plumage chez les flamants adultes, seuls la taille et le poids différencient les mâles des femelles. Comme chez la plupart des espèces d'oiseaux, les mâles sont plus grands que les femelles.

La taille des plus grands peut atteindre 1,80m avec une envergure de 1,90m.

Le poids des femelles n'excède pas 2,5kg alors que les mâles peuvent peser jusqu'à 4,5kg.

Dans la nature et malgré un fort taux de mortalité lors de leur première année, la durée de vie moyenne des flamants est d'une trentaine d'années. En captivité, certains atteignent même une soixantaine d'années.


Contrairement à certaines affirmations, l'articulation visible chez le flamant n'est pas le genou mais la cheville. Les oiseaux sont des digitigrades (qui marchent sur les doigts de pieds) alors que l'homme est un plantigrade (qui marche sur la plante des pieds).


  • La coloration

Si la coloration du plumage n'est pas l'apanage d'un sexe, elle diffère selon les saisons. Elle est beaucoup plus vive et colorée en hiver qu'en été. A la naissance, le poussin est recouvert d'un duvet blanc, son bec est droit et rose, tout comme ses pattes. Au bout d'une semaine, le duvet passe du blanc au gris foncé, le bec et les pattes deviennent noirs. Il restera ainsi jusqu'à son envol, vers l'âge de 10 semaines.

Ce plumage évolue progressivement jusqu'à un éclaircissement nuancé de gris, blanc et rose vers l'âge de 1 an et demi, pour atteindre la plénitude de sa parure adulte où le rose domine, entre 4 et 7 ans. Il est alors apte à se reproduire.



  • L'alimentation

Le flamant est un opportuniste, il se nourrit de jour comme de nuit.

Contrairement à ce que l'on raconte ici ou là, le Flamant rose ne se nourrit pas de crevettes roses !

Il consomme des invertébrés aquatiques, leurs larves et leurs œufs, mais également des graines et des plantes aquatiques.

Et c'est d'avril à septembre, durant la période de mise en eau des marais salants, que le Flamant rose consomme en grande quantité un micro crustacé de la famille des artemias (Branchiopodes très riches en carotène).


Son mode d'alimentation est très proche de celui de la baleine. Sa langue épaisse, enchâssée dans le maxillaire inférieur, agit comme une pompe aspirante et refoulante qui pousse vers l’œsophage les aliments après filtrage de l'eau grâce aux lamelles qui bordent son bec.


  • Le cri du flamant

Un cri assez rauque, grave chez les adultes, plus aigu chez les jeunes, semblable au claironnement des oies. Le cri est chez les Flamants, comme pour beaucoup d'oiseaux grégaires, un moyen de communiquer et un lien social. Lorsque plusieurs centaines d'individus sont regroupés pour les parades nuptiales ou pour la nidification, la clameur du groupe ou de la colonie peut s'entendre à plus d'un kilomètre.


  • La mue

Comme pour la plupart des espèces d'oiseaux, les Flamants roses doivent renouveler leurs plumes chaque année. Ils remplacent alors les plumes usées et décolorées par de nouvelles qui leur permettront de mieux voler, de résister aux températures plus fraîches mais aussi de débuter leurs parades amoureuses. C'est à la fin de la période de reproduction que la mue commence.

Les Flamants ont deux manières de muer :

  • Pour les plumes des ailes

    • une mue simultanée, ils perdent leur capacité de vol durant deux à trois semaines

    • une mue progressive, ile peuvent continuer à voler, mais sur de courtes distances

  • Quant aux plumes du corps, elles sont sans cesse renouvelées.


  • La reproduction


De la parade nuptiale à l'envol

Dès les premiers jours du mois de décembre, les Flamants débutent leurs parades nuptiales. Ils se rassemblent en groupes compacts de 30 à 300 individus, mâles et femelles confondus. Pivotements de la tête, marches saccadées, déploiements d'ailes, courbettes, simulacres de toilette. Les parades nuptiales ou danses amoureuses ont pour fonction de séduire et trouver un/une partenaire, de stimuler les reproducteurs et de synchroniser les pontes.

Elles peuvent durer jusqu'au mois d'avril mais le pic d'activités se concentre de décembre à mars.


Les Flamants peuvent nicher dès l'âge de 3-4 ans, mais la plupart effectuent leur première nidification entre 6 et 8 ans.

La période de ponte commence début avril et peut durer environ 6 semaines en fonction des conditions climatiques et des niveaux d'eau.

La femelle pond un œuf par an et peut éventuellement faire une seconde, voire une troisième ponte de remplacement, si le premier œuf disparaît.

Cet œuf, blanc et crayeux, d'une taille moyenne de 9,5cm x 5,8cm, est pondu dans une dépression au sommet d'un monticule de boue en forme de cône tronqué que le Flamant édifie avec son bec.

Les deux partenaires se relaient sur le nid pour assurer l'incubation qui durera de 28 à 30 jours. Le changement de partenaire peut intervenir après un temps assez long (jusqu'à 4 jours) en fonction des disponibilités de nourriture et de l'expérience de l'oiseau.


La croissance

Après sa naissance, le petit Flamant reste entre 2 et 3 semaines sur l'îlot de reproduction, puis va rejoindre les autres poussins réunis en "crèche". Ses parents continueront à le nourrir une fois par jour, le soir, en régurgitant dans son bec un liquide riche en protéines et sels minéraux, issu de leur jabot. L'envol des jeunes aura lieu vers l'âge de 10 semaines.



 

Assister à la parade amoureuse des Flamants roses



Après toutes ces informations qui me semblaient essentielles à la connaissance du Flamant rose, nous pouvons étudier plus en détail la fameuse parade nuptiale que nous sommes venus observer avec grand intérêt.


Parmi les spectacles naturels les plus captivants qu'offre la Camargue, la parade amoureuse des Flamants roses se distingue par sa grâce et sa beauté, un véritable ballet nuptial dont les couleurs et les mouvements harmonieux fascinent observateurs et photographes du monde entier.


  • La danse de séduction : un spectacle de couleurs et de mouvements

Les Flamants roses, avec leur plumage d'un rose vibrant, sont des oiseaux sociaux qui vivent en grands groupes. Leur parade nuptiale est un moment clé de leur vie en communauté, pendant lequel les liens sont renforcés et les couples se forment. Cette danse de séduction est un rituel complexe et hautement synchronisé, où chaque mouvement semble être minutieusement calculé.


Tout commence lorsque les mâles, cherchant à attirer l'attention des femelles, déploient un ensemble de comportements spectaculaires. Ils érigent leur cou au maximum, gonflent leurs plumes et commencent à marcher de manière synchronisée, comme s'ils suivaient une chorégraphie invisible. Les flamants émettent également des sons semblables à des trompettes, augmentant l'intensité du spectacle.


  • Un rituel synchronisé

L'un des aspects les plus fascinants de la parade amoureuse des Flamants roses est le haut degré de synchronisation des mouvements. Les oiseaux se rassemblent en groupes compacts, marchant, tournant et s'inclinant en parfait unisson. Cette harmonie crée un effet visuel saisissant, renforcé par le contraste de leurs plumes roses avec le bleu profond des eaux de la Camargue.


Les scientifiques pensent que cette synchronisation joue un rôle clé dans le choix du partenaire. Les femelles seraient particulièrement attirées par les mâles qui se montrent les plus synchrones et les plus actifs dans le rituel, ces qualités étant potentiellement des indicateurs de bonne santé et de vigueur.


  • La formation des couples et la continuité de l'espèce

Au terme de cette parade, les couples se forment. Les Flamants roses sont généralement monogames pendant une saison de reproduction, collaborant étroitement pour la construction du nid et l'élevage des jeunes. La femelle pond un unique œuf blanc crayeux, que les deux parents couvent à tour de rôle.


La parade amoureuse des Flamants roses en Camargue est non seulement un spectacle naturel d'une beauté extraordinaire mais elle est aussi cruciale pour la survie et la continuité de l'espèce. Elle permet non seulement la formation de couples et la reproduction mais aussi le renforcement des liens sociaux au sein de la colonie.


  • Un spectacle à préserver

Ce rituel, si fascinant soit-il, est fragile. La préservation des habitats naturels des Flamants roses, tels que les zones humides de la Camargue, est essentielle pour garantir la survie de ces oiseaux majestueux. Les menaces telles que la pollution, le changement climatique et la destruction des habitats mettent en péril ces spectacles naturels uniques.


La parade amoureuse des Flamants roses en Camargue est un rappel de la beauté et de la complexité de la nature. Elle souligne également l'importance de la conservation et de la protection des habitats naturels, essentiels à la survie de ces espèces et à la préservation de notre patrimoine naturel commun.



J'espère que cette découverte de la parade amoureuse des Flamants roses au Parc Ornithologique du Pont de Gau vous a plu. Je vous partage désormais les infos pratiques pour organiser votre visite en Camargue.



 

Infos pratiques pour organiser sa visite au Parc Ornithologique du Pont de Gau



  • Quand y aller ?

L'observation des oiseaux peut se faire toute l'année. De plus, la Camargue bénéficie d'un climat doux ce qui est très agréable. Néanmoins, pour assister à la parade nuptiale des Flamants roses, il vaut mieux s'y rendre entre décembre et avril. Entre avril et juin, vous assisterez à la naissance des oisillons, ce qui est également une jolie expérience à vivre.

Le coucher du soleil est le meilleur moment de la journée pour assister à la pleine activité des oiseaux. Ne manquez surtout pas leur envol pour rejoindre les étangs où ils passeront la nuit.


  • Venir au Parc Ornithologique du Pont de Gau

Vous pouvez vous rendre au Parc en prenant le bus A50 à partir des Saintes Maries de la Mer ou même de Arles.

Mais vous pouvez également vous rendre en voiture. Attention, le parking du parc est relativement petit et donc vite plein. Prévoyez d'y aller tôt. En fin de journée, ça sera complet puisque c'est le créneau le plus intéressant pour l'observation des oiseaux.


  • Horaires d'ouverture

Le parc est ouvert toute l'année, sauf le 25 décembre.

Du 1er avril au 30 septembre : de 9h à 18h

Du 1er octobre au 31 mars : de 10h à 17h.

La sortie est indépendante du bureau d'accueil. De fait, vous pouvez rester dans le parc jusqu'au coucher du soleil afin d'observer avec bonheur l'envol des Flamants roses. Ça vaut vraiment le coup de rester jusqu'au bout.


  • Tarifs

Adulte : 8€

Enfant de 4 à 12 ans : 5€



 

Notre avis sur l'observation de la parade amoureuse des Flamants roses



Depuis le temps que je voulais observer les Flamants roses dans leur environnement naturel (oui, les zoos, ça ne compte pas, on est d'accord !), j'ai enfin pu réaliser ce souhait en Camargue. Et pas n'importe où ! Au Parc Ornithologique du Pont de Gau. Il n'y a pas meilleur endroit pour contempler facilement ces beaux spécimens.

J'ai été surprise par la promiscuité entre les humains et les oiseaux. Moi qui avais emmené mon téléobjectif, autant dire, qu'il m'a été complètement inutile. Les oiseaux sont à seulement quelques mètres de nous et sont nullement dérangés par notre présence.

Au dernier recensement, ils étaient plus de 2000 à habiter dans le parc. Alors imaginez l'agitation que cela peut engendrer en période de parade nuptiale. Les cris des oiseaux résonnent tout autour de nous, les groupes s'agitent et se mettent en mouvement de façon synchronisée, déploient leurs ailes en une fraction de seconde ...

Soyez également attentifs quand ils se préparent à prendre leur envol. Dans un même élan, ils se mettent à courir sur l'eau, à battre des ailes et à gagner le ciel.

Vous l'aurez compris, j'ai été fascinée par cet incroyable spectacle que nous offre la nature. Alors, je n'ai qu'une recommandation, venez vivre ce moment fabuleux en famille. Les petits comme les grands seront éblouis par tant de beauté.


Collaboration - invitation.



 

Vos retours



J'espère que cet article vous a plu. Si c'est le cas, n'hésitez pas à l'épingler sur Pinterest et à me laisser un commentaire. Je me ferai un plaisir de vous répondre.


95 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2 Comments


rathier_myriam
rathier_myriam
Apr 12

Très bel article qui permet d'en connaître plus sur cette jolie région et surtout sur les flamants roses et ce beau parc. Cela me donne encore plus envie de découvrir cette magnifique région. 😍

Like
EspritGlobeTrotteuse
EspritGlobeTrotteuse
Apr 12
Replying to

Je suis ravie de te faire découvrir ce magnifique parc et surtout l'observation des flamants roses. Avec les petits, ça serait un très beau moment en famille

Like
bottom of page